jeudi 20 mars 2014

Anvers: Polémique autour du film de promotion trop "blanc"

 BELGA La Libre Belgique



Le film de trois minutes, intitulé "Moving Antwerp" a généré un torrent de réactions sur les réseaux sociaux depuis sa diffusion mardi.

Un film de promotion censé vanter les atouts de la ville d'Anvers pour les entreprises crée actuellement la polémique sur les médias sociaux en raison de l'image trop "blanche" que celui-ci donne de la population de la métropole. L'administration communale reconnaît que certains aspects de la ville ne sont pas assez mis en avant mais rétorque que c'est en raison de l'objectif du film. "Nous travaillons actuellement à une stratégie marketing plus large qui doit mettre en avant le caractère multiculturel d'Anvers", indique-t-elle. Le film de trois minutes, intitulé "Moving Antwerp" a généré un torrent de réactions sur les réseaux sociaux depuis sa diffusion mardi. Les internautes déplorent l'image monochrome donnée des Anversois. La conseillère communale sp.a Yasmine Kherbacheestime que c'est "une image peu réaliste de la population anversoise".

L'administration communale estime pour sa part que la politique est exagérée. "Ce film n'est pas destiné au public ou aux médias, mais a un objectif business-to-business qui met en avant certains aspects de la ville, tels le port, les musées ou le secteur diamantaire", explique Bart Van Camp, porte-parole de l'échevin anversois du Tourisme, Koen Kennis (N-VA). "D'autres aspects sont en effet escamotés, comme la multiculturalité ou encore l'enseignement et les soins de santé. En fin d'année, nous voulons cependant déployer une stratégie marketing plus large, dans laquelle toutes ces facettes seront mises en avant."

 



COMMENTAIRE DE DIVERCITY

NOLS ET DE WEVER


 "Ce film n'est pas destiné au public ou aux médias, mais a un objectif business-to-business qui met en avant certains aspects de la ville, tels le port, les musées ou le secteur diamantaire", explique Bart Van Camp, porte-parole de l'échevin anversois du Tourisme,  " En effet il est destiné aux medias et à l’électorat de droite, voire d’extrême droite. « We willen de diversiteit van Antwerpen niet verstoppen, integendeel. » Dis le vite pour ne pas mentir longtemps !

Qui a-t-il de commun entre le bourgmestre de Schaerbeek Roger Nols et le maire d’Anvers Bart de Wever ? La même habileté à mobiliser les medias en créant le buzz, voire le scandale. « Peu m’ importe qu’on me critique » disait Nols, perfidement, « du moment qu’on parle de moi » et d’enfourcher un chameau place Collignon habillé d’un bournous nord africain face à une armée de photographes. Le peuple adore, on ne discute de rien d’autre au café du commerce et l’électorat Vlaams Belang jubile, on ne parle que de Bart. Pas besoin de préciser ce qu’on entend par « confédéralisme », pas besoin de s’expliquer sur la volonté d’indépendance de la N -VA. Un petit film de propagande payé par le budget « promotion de la ville », deux costumes de panda loués pour une soirée et le tour est joué. C’est du marketing bas de gamme, mais ça marche car les medias tombent chaque fois dans le panneau et les réseaux sociaux aussi. Il est très fort ce Bart.

MG



Com motive rond ‘blank’ promotiefilmpje Antwerpen

De StandaardBron: BELGA

Een promotiefilmpje dat bepaalde troeven van Antwerpen moet benadrukken tenopzichte van bedrijvenleidt tot heel wat commotie op sociale media omdat het een welerg ‘blank’ beeld van de Antwerpse bevolking zou geven. Het stadsbestuur erkent datsommige aspecten van Antwerpen onderbelicht worden, maar stelt dat dat te makenheeft met de specifieke doelstelling van het filmpje.

Het gaat niet om hét nieuwe promofilmpje voor Antwerpen: we werken momenteel nog aan eenbredere marketingstrategie waarin facetten zoals multiculturaliteit wél naar voren komen’, klinkt het.

Het drie minuten lange filmpje in kwestie heet ‘Moving Antwerp’ en is van de hand van producent New Impact, die het dinsdag online zetteOp de Facebookpagina van het bedrijf en op Twitter doken al snellovende reacties op over de mooie beelden van de Scheldestad, maar ook kritiek over het weinigdiverse beeld van de Antwerpenaar dat het filmpje zou ophangen. Ook Antwerps SP.A-kopstukYasmine Kherbache zag naar eigen zeggen ‘een weinig realistisch beeld van de Antwerpse bevolking’.

‘DIVERSITEIT VAN ANTWERPEN NIET VERSTOPPEN’

Het stadsbestuur vindt de commotie sterk overroepen. ‘Het filmpje was niet voor het brede publiek of de media bedoeld, maar heeft een erg specifieke business-to-business doelstellingwaarbij gefocustwordt op bepaalde aspecten van de stad zoals de haven, musea of de diamantsector’, zegt Bart Van Camp, woordvoerder van Antwerps schepen voor Toerisme Koen Kennis (N-VA). Sommige andereaspecten worden inderdaad onderbelichtzoals de multiculturaliteit, maar ook bijvoorbeeld onderwijsof de zorgsector. Eind dit jaar willen we echter naar buiten komen met een bredere marketingstrategiewaarin alle facetten wél evenwichtig voorkomenWe willen de diversiteit van Antwerpen nietverstoppenintegendeel.’

Aucun commentaire: