lundi 31 mars 2014

Le PS bruxellois, entre Dynastie et Dallas ?


Le Vif



Emmanuel De Bock, FDF. © Image Globe

Si un jour Emmanuel De Bock met fin à sa carrière politique, il pourra toujours se reconvertir comme chroniqueur satirique. Le député bruxellois FDF aime en effet distiller sur son profil Facebook des notes caustiques au sujet de l’actualité politique. L’élaboration des listes électorales au PS bruxellois semble l’avoir particulièrement inspiré.

Voici ce qu’il en écrit : « Le PS à Bruxelles, un mélange entre Dynastie et Dallas ? Laurette Onkelinx à la Chambre, son beau-fils Julien Uyttendaele super-bien placé en troisième suppléance, Françoise Dupuis dernière à la Région, sa fille Catherine Moureaux sixième effective d’office élue, son mari Carlos Crespo dernier suppléant à la Chambre, Rudi Vervoort premier à la Région, son fils MathieuVervoort troisième suppléant à la Chambre... Faut relire Marx et Bourdieu sur la reproduction des élites. »

F.B.


COMMENTAIRE DE DIVERCITY

C’EST DU KROLL 

Comme dans l’ancien régime, les charges politiques sont devenues héréditaires.

C’est pain bénit pour le PTB et pour le fils Michel aussi.

La classe politique belge risque de périr comme les pharaons ou les tsars par endogamie.

Par chance le PS peut compter sur le sang neuf des candidats communautaristes pour revigorer les militants.

 

Aucun commentaire: