mercredi 14 mai 2014

Vlamingen en Walen verrassend positief over elkaar



Foto: Photo News

Vlamingen en Walen onderschatten de sympathie en overschatten de woedetegenover elkaar. Dat blijkt uit een interuniversitaire studie.

Een universitaire studie peilde in 2010 en 2011 naar de houding van Belgentegenover de andere taalgroep. De gemeten gevoelens bleken verrassendpositief. ‘Respect, sympathie en bewondering waren de belangrijkste emotiesdie Vlamingen en Walen ten opzichte van elkaar koesteren’, zegt onderzoeksterEllen Delvaux (KU Leuven).

De negatieve gevoelens van de ander worden altijd overschatzo blijkt. ‘Zodenken Franstaligen dat de Vlamingen gevoelens van boosheid en frustratieervarenterwijl Vlamingen denken dat Walen gefrustreerd en jaloers zijn.’

Een meerderheid van de correspondenten zegt voorts gehecht te zijn aan Belgiëen zouden de regio’s het liefst weer naar elkaar zien toe groeienZe zeggencehter wel dat meer autonomie voor de regio’s een meer realistische optie is.’

Het onderzoek werd in 2010 en 2011 gevoerd door de Katholieke UniversiteitLeuven (KUL), Université Catholique de Louvain (UCL) en Université Libre de Bruxelles (ULB). Ons land ging in die periode gebukt onder een langdurigepolitieke crisis’zegt Delvaux. ‘We wilden nagaan of die situatie een effect had op de gevoelens tegenover de andere taalgroep.’

De drie universiteiten breiden een vervolg aan deze studie. ‘De verkiezingenlijken een geschikt moment voor een vervolgstudie’, zegt Delvaux.

De vragenlijst is terug te vindenvia: http://survey3.ulb.ac.be/limesurvey/index.php/286943/lang-nl. 

 


COMMENTAIRE DE DIVERCITY

RETOUR DU PENDULE



A force d’en faire des tonnes, De Wever et Di Rupo finissent par provoquer le phénomène inverse de celui qu’induirait la haine de l’autre.

On en a franchement marre de voir leurs tronches au quotidien dans les medias. Trop is teveel.  Et voilà que De Standaard qu’on taxerait difficilement de francophilie excessive publie ceci. Chapeau !

Mais n’allez surtout pas croire que ceci suffira à infléchir le zèle des partisans de Bart et de Elio.

 

MG

 


"LES FLAMANDS ET LES WALLONS SE CONSIDÈRENT AVEC RESPECT, SYMPATHIE ET ADMIRATION" (KU LEUVEN)

Le Vif

Selon une étude réalisée par l’Université Catholique de Louvain (UCL), l’Université Libre de Bruxelles (ULB) et la KU Leuven (KUL) relayée par le quotidien De Standaard, les Flamands et les Wallons se considèrent essentiellement avec respect, sympathie et admiration.

 

Les chercheurs ont étudié l’attitude des Belges par rapport aux autres groupes linguistiques en 2010 et 2011. "À cette époque, notre pays était en crise et nous voulions vérifier le résultat de cette situation par rapport à l’autre. Les résultats étaient étonnamment positifs" explique Ellen Delvaux de la KU Leuven au journal. "Le respect, la sympathie et l’admiration étaient les principales émotions éprouvées par les Flamands et les Wallons les uns envers les autres".

Cependant, l’étude révèle que les sentiments négatifs nourris par l’autre groupe linguistique sont systématiquement surestimés. "Les Flamands pensent que les Wallons sont frustrés et jaloux alors que les francophones s’imaginent que les Flamands sont fâchés et frustrés" déclare-t-elle.

Par ailleurs, la majorité des répondants soulignent leur attachement à la Belgique et préféreraient voir les régions se rapprocher "même s’ils ajoutent qu’accorder davantage d’autonomie aux régions est une option plus réaliste".

Les trois universités poursuivent l’étude en cette période d’élection, considérée comme "un moment indiqué" selon Delvaux.


Aucun commentaire: