jeudi 17 juillet 2014

70% de l'électorat MR vote pour la "kamikaze"


Le Vif

Source:  Belga 

Le MR a fait procéder récemment à un sondage de son électorat au sujet d'une possible coalition "kamikaze" ou "suédoise", qui le placerait au gouvernement fédéral aux côtés de trois partis de droite flamands (N-VA, CD&V et Open Vld), rapporte La Libre Belgique. Entre 65% et 70% des sondés estimeraient qu'un tel gouvernement serait une bonne solution.



© Image Globe

Une large majorité d’électeurs libéraux francophones estiment qu'une "kamikaze" serait la meilleure solution pour mettre en oeuvre les réformes dont le pays a besoin, selon le libellé de la question. Ils ne sont pas autant à penser que ce scénario se matérialisera, puisqu'environ 50% d'entre eux le croient. Le sondage visait également à tester d'autres coalitions possibles. Il en ressort que la tripartite classique est rejetée par les électeurs du MR, rapporte encore La Libre. 


COMMENTAIRE DE DIVERCITY

ELIO ET BART AU FEDERAL ?

Karel Van Eetvelt (Unizo) n’a pas tort, la seule coalition fédérale qui ait du sens et une vraie légitimité, ce n’est pas la kamikaze (VLD/MR/ N-VA et CD&V) mais incontestablement celle qui réunirait au sein d’un même gouvernementl’eau et le feu : le PS (plus de trente 30% des suffrages en Wallonie) et la N-VA (plus de trente % des électeurs flamands). Encore faut-il que les coalisés puissent s’entendre sur un programme commun de consensus et de compromis.

Curieusement, la nomination de Juncker à la tête de l’Europe va précisément dans ce même sens. Il se pourrait qu’une dissolution de l’Assemblée nationale française avec réélection débouchant sur une cohabitation gauche-droite soit le meilleur moyen de damer le pion au Front National, à y bien réfléchir. Les grandes coalitions sont une forme du dialogue progressiste-conservateur, donc en quelque sorte interculturel.

Tout cela est vite dit mais est-ce réalisable ?

Sans doute faudra-t-il beaucoup de temps et de patience pour faire avaler cette pilule amère à l’opinion et surtout aux militants socialistes et N-VA. Mais plus le temps passe et plus les accords de gouvernement régionaux sont scellés, plus cette formule s’avérera incontournable. On va faire semblant d’essayer la kamikaze avant de renvoyer Charles Michel à son fief de Wavre, ensuite on demandera à Di Rupo ou à Vande Lanotte de tenter une tripartite. En cas d’échec, que nous croyons de plus en plus certain, on s’acheminera peut-être vers un accord PS-N-VA. Que sera sera.

MG

 

KAREL VAN EETVELT: "HET IS DE VERDOMDE PLICHT VAN DE WEVER OM MET PS TE ONDERHANDELEN"

DM Humo



© belgaUnizo-voorzitter Karel Van Eetvelt.

"Het is de N-VA en de PS hun verdomde democratische plicht om samen rondde tafel te gaan zitten", zegt Unizotopman Karel Van Eetvelt in een scherpinterview met Humo.

Het is logisch dat zowel de PS als N-VA in dezelfde regering zitten

Karel Van Eetvelt

"Van mij mag de PS in élke regering zittenzolang het programma maaruitgevoerd wordt. Meer nog, als het de belangrijkste drijfveer van de N-VA is om een regering samen te stellen zónder de PS, dan vind ik dat een grote fout",stelt de topman van Unizo cru.

Als de N-VA de ambitie heeft om een een regering zonder de PS te vormen, danis dat volgens Van Eetvelt "verkeerd". "Je moet in een regering stappen omwillevan een programmaniet omdat iemand er wel of niet bij is", klinkt het. "Politicimoeten veel meer rekening houden met de uitslag van de verkiezingen. InVlaanderen stemt 30 procent voor de N-VA, in Wallonië bijna 30 procent voorde PS. Dan is het voor mij logisch dat ze allebei in de regering zittenPunt."

"Drie jaar werd er een regering gevormd tégen de N-VA", weet Van Eetvelt. "Ikkan alleen maar hopen dat de N-VA niet dezelfde fout zal maken als deFranstalige socialisten."

VOLWASSEN WORDEN
De twee partijen moeten zich weer volwassen gedragen om hun onderlingeverschillen te overstijgen, is Van Eetvelt het met de interviewer van Humo eens."Ik vind dat de N-VA en de PS rond de tafel moeten gaan zitten om teonderhandelen over een regeerakkoordIk zou niets liever zien dan dat die tweepartijen opnieuw tot een discussie komen."

Een herhaling van het scenario van de afgelopen jaren zit de Unizotopman nietzitten"Ik hoop dat the proof of the pudding deze keer niet in the eating zit. DiRupo II mag er gewoon niet komen. Die pudding willen we echt nóóit meeretenIk maak mij daar heel oprecht zorgen over."

 


MILQUET ET MOUREAUX CRITIQUENT LA COALITION "KAMIKAZE"

BELGA La Libre



Joëlle Milquet (cdH) et Philippe Moureaux (PS) ont critiqué mardi une possible coalition "kamikaze" qui verrait le MR s'allier avec trois partis flamands (N-VA, CD&V, Open Vld). "Grosse offensive médiatique pour justifier l'injustifiable: un gouvernement dominé par un tsunami flamand face à une vaguelette francophone", a tweeté Philippe Moureaux.

 

Aucun commentaire: