jeudi 3 juillet 2014

Pourquoi le Roi manquera Belgique-Argentine

LA LIBRE BELGIQUE



Il est de ces obligations desquelles on ne se défile pas. 

Sans peur de se tromper, on peut estimer que le mariage d'un neveu en fait partie. Pas de chance pour le roi Philippe (et l’ensemble de la famille royale d’ailleurs), la célébration religieuse de l’union entre le prince Amedeo, fils aîné de la princesse Astrid, et Elisabetta Maria Rosboch von Wolkensteinaura lieu samedi à Rome à partir 17h30. Le Souverain loupera donc le quart de finale des Diables rouges contre l’Argentine, qui commencera à 18h. Pas sûr qu’un écran géant soit prévu dans l’Église… 

Au Palais, on nous indique que si "le Roi regrette de ne pouvoir regarder le match", il "sera de tout cœur avec l'équipe et avec tous les Belges". Mais surtout : félicitations aux jeunes mariés !



COMMENTAIRE DE DIVERCITY

LE SUPPORTER ROYAL

 

Je n’en crois pas mes yeux : j’imaginais qu’en période de crise, c’est-à-dire une fois tous les cinq ans, le roi des Belges était tout à son affaire, lisant le moindre éditorial dans la presse flamande et francophone, ne ratant aucune interview des principaux hommes politiques des deux rôles linguistiques , zappant de chaîne en chaîne à l’affut de la moindre info , du moindre ragot, analysant les rapports de la banque nationale et consultant tous azimuts derrière les coulisses, les ministres d’Etat, les partenaires sociaux . Mais non, pas du tout, Philippe vaque de match de foot en noces romaines, saute d’un avion dans l’autre, loin de la crise qui fait bouillir son royaume. En somme, c’est le cabinet qui règle tout, quant au souverain il fait de la figuration médiatique et est aux abonnés absents. Encore une illusion qui fout le camp. Décidément, cette famille royale ne cessera de nous étonner.

MG 

 

 

Aucun commentaire: