vendredi 1 août 2014

Hazebrouck : dix jeunes Flamands partiront demain pour un chantier en Pologne


La Voix du Nord

Demain, dix jeunes d’Hazebrouck et des environs prendront le départ pour Olsztyn, en Pologne, où les attendent deux semaines de chantier, mais également des rencontres et des découvertes, jusqu’au 16 août.


Organisé par le CEFIR (Centre d'éducation et de formation interculturel rencontre) avec le concours de la Mission locale de Flandre intérieure, ce chantier écologique interculturel accueillera une trentaine de jeunes bénévoles venus de Flandre, de Cologne (Allemagne) et de Jawornzo (Pologne). Sur place, ils s’attelleront à réhabiliter des chemins de pèlerinage. Ils auront également pour mission d’aménager des infrastructures dans la commune d’Olsztyn. «Notre objectif est de faire découvrir la mobilité aux jeunes et de les initier à différents métiers, car la plupart sont demandeurs d’emploi. L’aventure suscitera peut-être des vocations », espère Katrin Huml, du CEFIR. « À travers cet engagement, on espère également les sensibiliser au développement durable » complète-t-elle.

Ce chantier sera également l’occasion pour les participants, non seulement de découvrir l’histoire et la culture de la région d’Olsztyn au côté d’autres jeunes européens, mais surtout de « se connaître soi-même et oser », formule KatrinHuml.

Certains d’entre eux ont déjà participé à l’aventure en Allemagne et en France (le projet existe depuis six ans), mais, pour la majorité, il s’agit d’une grande première. C’est le cas de Jérémie, un Hazebrouckois de 19 ans. Ce qu’il aime dans ce projet ? « Son côté solidaire. C’est beau de se dire que l’on va construire des choses ensemble, avec d’autres personnes.» Il trépigne d’impatience avant le grand départ. Il compte également sur le projet pour se faire plus confiance. Peut-être trouvera-t-il sa vocation lors du séjour.

Vous pouvez suivre l’aventure des jeunes sur leur blog :

ibb-d.de/ewoca-live/category/09olsztyn/.

 

COMMENTAIRE DE DIVERCITY

POLITIQUE DES PETITS PAS

On me dira que c’est un tout petit pas mais il est volontaire et il émane d’un groupe de jeunes engagés sincèrement dans leur projet de vivre ensemble et de partage paneuropéen donc transculturel.

Ces sont des pionniers qui méritent le respect et le soutien de toutes celles et tous ceux qui partagent les idéaux et les valeurs de DiverCity.

Donc bravo !

MG

 

Aucun commentaire: