lundi 8 septembre 2014

Humanité stricte, contre inhumanité terroriste


Marc Metdepenningen ; Le Soir 

La désignation par le journaliste français Nicolas Hénin de Mehdi Nemmouche, l’auteur présumé de l’attentat contre le Musée juif de Belgique, comme l’un des geôliers et bourreaux des otages occidentaux ajoute de la barbarie à la barbarie. S’il devait se confirmer que le jeune Franco-Algérien de 29 ans a dévoilé son visage aux ex-otages français entre deux séances de coups dans l’espoir de devenir un jour une vedette médiatique (!), il faudrait se résoudre à considérer qu’effectivement, aux côtés de fanatiques islamistes développant un monstrueux projet « politique » de califat, se retrouve aussi une masse incontrôlable de « combattants » mus par leurs seuls tourments d’ordre psychiatrique, autorisés à se livrer en toute impunité à la razzia, à tuer, tabasser, violer et voler pour la seule satisfaction de pulsions criminelles. Face aux uns et aux autres, les nations civilisées, le langage humaniste, les codes diplomatiques, les appels à la raison n’ont aucune prise. L’imperméabilité mentale des ultra-religieux alliés à desultracriminels érige la violence comme seul moyen de les soumettre, ainsi que s’y résignent les puissances occidentales décidées à armer les factions menacées, à opposer des bombes aux décapitations.

La démocratie à préserver est chahutée. Elle navigue à vue entre la nécessité de se prémunir d’autres Nemmouche en liberté et de leurs maîtres, et le respect des normes qui la légitime. La tentation d’égratigner des droits se fait jour sous le prétexte de les préserver de la menace du moment. D’aucuns, par exemple, ont trouvé scandaleux que la Belgique soit condamnée par la Cour européenne des droits de l’homme pour avoir attenté aux droits fondamentaux du terroristeNizar Trabelsi, illégalement extradé vers les Etats-Unis. La décision des juges strasbourgeois a pourtant ceci de rassurant : elle a opposé une humanité stricte à l’inhumanité terroriste de celui qui en a bénéficié.

Le souci scrupuleux des droits de l’homme n’est pas un obstacle à la fermeté et au souci de la sécurité publique. Encore faut-il, pour nos gouvernements, ne pas faire preuve de frilosité et confondre liberté religieuse avec prosélytisme terroriste, liberté d’association en ASBL et récolte de fonds pour l’Etat islamique, liberté de manifestation et revendication de faire flotter impunément les drapeaux des tueurs de Syrie. Ce sont ces tolérances, aussi, qui ont permis à nos démocraties de produire des djihadistes parmi les plus féroces.

 

COMMENTAIRE DE DIVERCITY

TANT QU’IL Y AURA DES JUSTES

Encore un édito qui prend de la hauteur et nous incite à la réflexion.

Il est clair qu’ « aux côtés de fanatiques islamistes développant un monstrueux projet « politique » de califat, se retrouve aussi une masse incontrôlable de « combattants » mus par leurs seuls tourments d’ordre psychiatrique, autorisés à se livrer en toute impunité à la razzia, à tuer, tabasser, violer et voler pour la seule satisfaction de pulsions criminelles. » Il en allait de même pour uneproportion non négligeable des membres de la SS ou de la NKVD. 



Face aux uns et aux autres, les nations civilisées, le langage humaniste, les codes diplomatiques, les appels à la raison n’ont aucune prise. L’imperméabilité mentale des ultra-religieux alliés à des ultracriminels érige la violence comme seul moyen de les soumettre, ainsi que s’y résignent les puissances occidentales décidées à armer les factions menacées, à opposer des bombes aux décapitations. » 

 


Un forumeur commente laconiquement « L'Europe est en train de se faire bouffer. C'est la loi de la sélection naturelle : le plus fort remplace le plus faible. »

Ce qui me frappe et me trouble c’est le sentiment de grande fatigue qui accable le monde qui se veut et qui se dit « libre » mais qui est de plus en plus asservi à l’hyperconsommation qui amollit la conscience citoyenne et induit à la résignation et à la dépression à la française ou à la belge «  En Belgique, une population est en train d'en remplacer une autre... » cette dernière remarque est scandaleuse dans la mesure où elle pêche par amalgame en mettant tout le monde dans le même panier, ce panier à crabes infâme où le djihadiste ex délinquant rejoint le SS abject (la division das Reich à Oradour) ou les petits frustrés sadiques du NKVD. : la zone d’ombre de l’humanité.

Le problème est aussi vieux que l’homme « civilisé ».

La majorité des hommes sont des scérats dit le coran. Tous les hommes sont congénitalement des scélérats – et je regrette seulement que, n’étant pas un chien, je ne puisse les mordre.(Lord Byron )
-Abraham face à son dieu qui veut détruire l’humanité scélérate. :

                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                         Peut-être que des cinquante justes, il en manquera cinq. A cause de ces cinq hommes en moins, vas-Tu détruiras toute la ville?
    Dieu répondit:
    ---Non, je ne la détruirai pas si j'y trouve quarante-cinq justes.

 Abraham reprit à nouveau la parole et dit:
---Peut-être ne s'y trouvera-t-il que quarante justes?
Et Dieu dit:
---A cause de ces quarante, je ne la détruirai pas.

Abraham poursuivit:
---Que mon Seigneur ne se fâche pas si j'insiste. Peut-être n'y aura-t-il que trente justes?
Et Dieu dit:
---Si j'en trouve trente, je ne détruirai pas la ville. »

Il est plus difficile, en effet, de trouver un juste que mille scélérats

Le "juste" n’obéit ni à des mots d’ordre ni à des slogans, il ne suit personne.

Le scélérat c’est exactement l’inverse?

Dire que c’est l’exclusion qui génère le scélérat n’est pas faux mais cela aussi est une

simplificateur. Or la réalité est complexe. Ce qui est sûr c’est qu’une lutte à mort s’est engagée entre

s’est engagée entre ceux qui incarnent la civilisation occidentale et tous les damnés de la terre.

En cela , la troisième guerre mondiale a commencé, depuis longtemps.

En 13 ans, la population a augmenté de 8,4% en Belgique

BELGA Publié le lundi 08 septembre 2014 à 07h32 - Mis à jour le lundi 08 septembre 2014 à 07h35



Bruxelles et la province de Luxembourg ont connu une progression démographique fulgurante...

Bruxelles a connu une progression démographique fulgurante: + 20,3% depuis 2000. Mais c'est surtout l'ouest, le centre et le nord de Bruxelles qui sont concernés: +33% pour Molenbeek, +29%pour Anderlecht, +26% pour Bruxelles ville, +24% pour Jette et +23,5% pour Schaerbeek, souligne le quotidien.

La périurbanisation de Bruxelles s'est aussi poursuivie ces 13 dernières années en suivant le tracé des autoroutes, jusqu'aux portes de Namur et de Liège. Des communes comme Perwez, Jodoigne, Hannut, Héron ont ainsi enregistré une augmentation de 20% de leur population, composée majoritairement de gens qui travaillent à Bruxelles mais veulent habiter à la campagne.

UN PRÉDICATEUR BELGE DÉCAPITÉ EN SYRIE

BELGA La Libre Belgique


Il était suspecté de collaborer avec les services de renseignements belge et marocain

Le prédicateur belge Iliass Azaouaj, dont la mort a récemment été annoncée en Syrie, aurait été décapité par des soldats de l'Etat islamique (EI). L'homme était suspecté de collaborer avec les services de renseignements belge et marocain, rapportent plusieurs médias lundi. Iliass Azaouajn'était pas inconnu des autorités. L'année dernière, il était apparu sur une photo aux côtés de l'ancienne ministre de l'Intérieur Joëlle Milquet. Il se serait ensuite rendu en Syrie avec l'ambition de ramener les jeunes belges partis rejoindre les rangs des djihadistes.

Il semble toutefois qu'il se soit rallié à leur cause par la suite, bien qu'il n'y ait aucune certitude à ce sujet.

Selon le chercheur de l'Université d'Anvers et spécialiste du djihadisme Montasser AlDe'emehIliassAzaouaj était accusé d'espionnage par l'Etat islamique qui le soupçonnait de collaborer avec la Sûreté de l'Etat en Belgique. Raison pour laquelle il a été condamné à la décapitation.

 

 

Aucun commentaire: