samedi 25 octobre 2014

Laurette Onkelinx: sus au «gouvernement de la violence sociale»!


David Coppi

La députée PS maintient ses attaques contre les ministres Theo Francken et Jan Jambon.


• 

Dans un entretien au Soir et à la RTBF, Laurette Onkelinx ne fléchit pas, continue de réclamer la démission de Jan Jambon et Theo Francken, ministres N-VA, et décrit un gouvernement «  qui va entrer dans l’histoire de ce pays notamment parce que… c’est la première fois que les francophones sont ainsi bafoués. 75 % des citoyens-électeurs francophones ne sont pas représentés en son sein. 20 députés francophones ont accordé leur confiance au gouvernement, 43 ont dit non. Cela veut dire qu’à l’avenir, les partis flamands composant leur exécutif au nord pourront dire : « OK, pour le fédéral, on prend qui parmi les francophones ? Voyons, choisissons… » En quelque sorte, on a dit aux francophones : «  Cela nous est complètement égal la façon dont vous avez voté, on ne vous écoute pas, ce sont les partis flamands qui décident. »

La cheffe de groupe PS à la Chambre appelle en outre à se lever contre «  un gouvernement de la violence sociale »  : «  Il faut une opposition forte et un mouvement social important pour le faire reculer, au moins sur une série de mesures. »

Au passage, elle relance : «  C’est un gouvernement aux mains de la N-VA, qui occupe aujourd’hui l’appareil d’Etat, et qui vise, dans un second temps, à disloquer le pays. »

 

COMMENTAIRE DE DIVERCITY

ILS EN FONT DES TONNES

Laurette Onkelinx (PS) et Daniel Ducarme (MR) chefs de groupe de leur formations respectives font assaut de médiocrité agressive et se décrédibilisent complètement face à l’opinion qui exige des hommes et des femmes politiques responsables et pas des histrions peu crédibles qui brassent le vent et n’entendent rien à l’analyse socioéconomique. We are not amused.

MG

 

Aucun commentaire: