mercredi 5 novembre 2014

Elke Sleurs (N-VA): "Didier Reynders ne parle que pour lui-même"


ENTRETIEN : GUY DUPLAT 

 

La responsable des musées et institutions culturelles et scientifiques fédérales s’étonne des propos du ministre MR.

Mercredi matin, le ministre Reynders (MR) faisait sensation en annonçant, dans "La Libre", son intention de réclamer une "exception culturelle" et de diminuer par deux les économies réclamées à "ses" institutions dont il a la tutelle (Monnaie, Bozar, ONB). Mais la question se posait : comment allaient réagir les autres partis de la coalition et en particulier la N-VA qui, via Elke Sleurs (N-VA), secrétaire d’Etat à la politique scientifique, a le reste de la culture et de la science fédérale dans ses attributions ? Allait-elle suivre Reynders ? S’y opposer et faire alors une "exception à l’exception culturelle" en maintenant les économies aux musées ?

Nous l’avons interrogée:

COMMENT RÉAGISSEZ-VOUS À LA SORTIE DE DIDIER REYNDERS ?

Didier Reynders ne parle que pour lui-même sans avoir eu l’aval du conseil des ministres. J’aurais aussi pu dire des choses mais moi je m’en tiens aux règles du gouvernement. Je me tiens à ce qu’on a décidé ensemble et je ne fais pas de promesses si je n’ai pas la certitude de pouvoir les tenir. Nous avons négocié un accord difficile justifié par l’équilibre budgétaire à atteindre. Si on revoit un point de l’accord, tout alors peut être revu.

MAIS SI REYNDERS OBTIENT SATISFACTION CE VENDREDI EN CONSEIL DES MINISTRES ARGUANT COMME IL L’A FAIT DANS SON INTERVIEW DE POINTS DE L’ACCORD DISANT QU’IL FAUT INVESTIR DANS CES INSTITUTIONS ET QUE LES PETITES INSTITUTIONS SONT EXEMPTÉES D’EFFORTS SUR LE PERSONNEL, ALLEZ-VOUS DEMANDER LA MÊME CHOSE POUR LES MUSÉES, LA BIBLIOTHÈQUE ROYALE, ETC., SINON IL Y AURAIT UN "EXCEPTION CULTURELLE À L’EXCEPTION CULTURELLE" RÉCLAMÉE PAR DIDIER REYNDERS ?

Je connais la situation des institutions fédérales, elle est effectivement très difficile. Je rencontre leurs directeurs. Mais on a un accord entre nous, on forme une équipe. Nous avons tous fait des compromis pour arriver à un accord. On ne le changera qu’avec l’accord de tous. Pour ce qui me concerne, j’attendrai ce que le gouvernement décidera vendredi et s’il accepte ce que veut Reynders, je viendrai avec d’autres choses.

 

NOTONS QUE, CONTACTÉ PAR NOS SOINS, LE PORTE-PAROLE DU PREMIER MINISTRE (MR) N’A PAS DONNÉ DE COMMENTAIRES À LA PRISE DE POSITION DE DIDIER REYNDERS.

Les trois institutions dépendant de Didier Reynders se refusent aussi à commenter l’annonce de leur ministre de tutelle ayant eu encore ce mercredi des réunions "explicatives" avec les techniciens du cabinet.



COMMENTAIRE DE DIVERCITY

CACOPHONIE


Liégeois de naissance et de cœur, Didier Reynders est bruxellois d’adoption et à ce titre, le Bruxellois de service de la suédoise défend le rayonnement culturel de la capital que la N-VA semble vouloir éclipser.

Chassez le communautaire, il revient au galop. Un forumeur se lâche :« Quand les Nouveaux Venus Arrivistes entendent le mot culture , ils sortent leurs pommes de terre. Finalement , ils ne sont pas chicons que cela ! »

Décidément cette suédoise sera tout sauf un long(?) fleuve tranquille ( ?)

MG  

 

 

 

 

 

 

 

Aucun commentaire: