dimanche 21 décembre 2014

La FGTB Namur exprime son "soutien total" à Raymonde Le Lepvrier

La Libre

BELGA 


 

La FGTB Namur a exprimé jeudi son soutien total envers Raymonde Le Lepvrier, la secrétaire régionale du SETCa Namur filmée en train de lancer des vêtements à travers un magasin de la rue de Fer à Namur, pour contraindre la gérante à fermer durant la grève du 15 décembre, indique le syndicat au lendemain d'une réunion dont l'objectif était d'évaluer cette journée de grève nationale (Relire ici notre humeur). 

"Certains médias et réseaux sociaux se sont emparés d'un fait syndical mineur, amplifié voire déformé, pour en faire un buzz et un lynchage médiatique et occulter l'ampleur et la légitimité du mouvement social qui s'est exprimé en ce jour de grève mais surtout pour détourner l'attention de la vraie violence qui s'est parfois exercée envers les grévistes", déplore la FGTB, qui rappelle que certaines personnes ont foncé avec leur véhicule sur des grévistes ou les ont agressés avec des battes de base-ball ou des pieds-de-biche.

Le SETCa évoque un "déferlement de propos grossiers, voire haineux, portant fondamentalement atteinte au respect de la personne humaine, d'une indécence et d'une violence sans commune mesure avec le comportement incriminé". "Le droit à l'expression, que nous revendiquons y compris pour nos détracteurs, n'autorise pas les insultes ou menaces publiques", ajoute-t-il.

Le SETCa a par ailleurs confirmé le succès de mobilisation des militants et des travailleurs, qui ont participé aux piquets de grève ou qui n'ont pas été travailler.


 

JAN JAMBON IRA À LA FÊTE DE L’AN DU VLAAMSE VOLKSBEWEGING

LE SOIR


Jan Jambon ne changera donc jamais… Prié de ne pas en remettre une nouvelle couche auprès des cénacles très flamands, limite ou pas séparatistes, voire proches de la droite extrême, le ministre de l’Intérieur est annoncé comme l’orateur de la réception de l’An du Vlaamse Volksbeweging, le 17 janvier à Genk. 

Rassurons d’emblée ceux qui y verraient encore de sulfureux extrémistes à la droite de la droite : le VVB rassemble essentiellement des Flamands qui veulent au minimum une région autonome et beaucoup plus si affinités… 

Il y prendra la parole entre le secrétaire du VVB, l’ex-bourgmestre de Lennik Willy De Waele, littéralement obsédé par la scission de BHV et Bart De Valck, le président du VVB qui se demandait le 11 juillet si les partis de l’opposition francophone ne faciliteraient pas eux-mêmes la scission du pays…



UN VOYAGE PRIVÉ DES SOUVERAINS FÂCHE UN SYNDICAT MILITAIRE

 La Libre



 Le syndicat socialiste de l'armée n'apprécie pas que les souverains aient à nouveau utilisé un avion de la Défense pour effectuer un voyage privé. Le Roi, la Reine et leurs enfants sont partis samedi de l'aéroport militaire de Melsbroek vers l'Indonésie, où ils doivent passer une dizaine de jours de vacances. Le Falcon de l'armée et son équipage doivent également rester sur place pendant dix jours, rapporte Het Nieuwsblad dimanche.

Le ministre de la Défense, Steven Vandeput, avait pourtant affirmé vouloir économiser sur ce type de voyages privés effectués à bord des avions de l'armée. Interrogé par le quotidien, le cabinet du ministre a confirmé son intention, mais précisé que les économies débuteraient en 2015. Le Roi n'a, en outre, aucune alternative. Il ne peut voyager qu'à bord d'un avion de la Défense. Pour la CGSP, le souverain devrait toutefois se montrer plus sobre dans le choix de ses destinations ou prendre les coûts de ses voyages privés à sa charge, via la dotation royale. 



 

COMMENTAIRE DE DIVERCITY

LES FOSSOYEURS DE LA BELGIQUE



Trois formes de jusqu’auboutisme qui fâchent les Belges et les détournent de la politique.

Mais quelle mouche a bien pu piquer le roi de Belges de mobiliser toute une semaine, pour son bon plaisir et celui de sa famille, un avion de son armée mise à la portion congrue ? N’a-t-il pas assez pour ses petites vacances des centaines d’hectares du château de Ciergnon  mis à sa disposition par la dotation royale ?  C’est aussi choquant que la mouche, sans doute la même, qui a piqué Raymonde de la SETCA que son syndicat soutient dans ses égarements qui ont fait le buzz. Et puis notre mouche folle, toujours la même, a foncé sur notre ministre de l’intérieur pour une piqure de rappel de nationalisme.

De quoi dégoûter les bons belges de la gente politique de ce pays.

Et le premier ministre de faire risette en adoptant la pose de Candide. Pauvre Belgique.

MG

 

 

 

 

 

Aucun commentaire: