mardi 30 décembre 2014

Le feu d’artifice à Bruxelles recalé par les pompiers

Les hommes du feu se sont rendus place De Brouckère pour inspecter les lieux qu’ils devront sécuriser mercredi, jour du réveillon de Nouvel An et du traditionnel feu d’artifice. Après être montés sur les toits d’où les fusées seront tirées, ils ont conclu que l’endroit était trop dangereux pour cela. Il y a trop de bâtiments habités aux alentours, et si des étincelles retombent sur des bâtiments et provoquent un embrasement, la situation serait critique. Toutefois, la Ville et le BME (Brussels Major Event) ont décidé de maintenir l’événement à cet endroit.

Un feu d’artifice place De Brouckère : « Inimaginable »

«  Quand, les années précédentes, le feu d’artifice était tiré du Mont des Arts, il n’y avait aucun problème puisqu’il y avait là un large espace sans habitations autour  », a commenté Eric Labourdette, délégué syndical au sein des pompiers de Bruxelles. «  Mais ici, place De Brouckère, c’est inimaginable  », précise-t-il. « Selon moi, il est inconscient de maintenir l’organisation de l’événement à cet endroit alors que nous, des professionnels avec trente ans d’expérience, avons rendu un avis négatif. A quoi cela sert-il qu’on fasse une évaluation professionnelle sur place si le pouvoir public passe outre l’avis qu’on rend ensuite ? Mais bon, bien sûr, ce n’est qu’un avis  », s’exprime le représentant syndical des pompiers.

Le feu d’artifice du Nouvel An est organisé depuis vingt-cinq ans à Bruxelles. Il était au début tiré du Parc du Cinquantenaire, puis quelques années plus tard, du Mont des Arts (près de la Place Royale). Cette année, c’est un nouveau changement de lieu qui s’opère. La Ville de Bruxelles a voulu rassembler toutes les festivités de Noël et Nouvel An dans le centre-ville, donc près de la Bourse, de la place de La Monnaie et de la place De Brouckère.

« Les pompiers n’ont pas émis d’avis négatif »

Le Brussels Major Events estime, lui, qu’il n’y a pas de danger concernant la tenue du feu d’artifice du Nouvel An à De Brouckère. «  Les pompiers n’ont pas émis d’avis négatif, mais disons qu’ils ont émis des réserves  », a commenté Olivier Mees, président du BME, organisateur des Plaisirs d’hiver et coordinateur du show pyrotechnique du 31 décembre. «  Les pompiers n’émettent jamais d’avis positif pour ce genre d’événement sur la voirie. Il n’y a jamais de rassemblement de personnes sans risque. Mais la sécurité sera garantie, notamment grâce à un large périmètre établi autour du lieu où sera tiré le feu d’artifice. Toutes les recommandations des pompiers seront respectées  », a-t-il précisé.

«  S’il y avait le moindre danger, je ne le ferais pas. La sécurité est suffisamment importante », a pour sa part commenté Georges Van Cleemput, l’artificier en charge de l’événement.


COMMENTAIRE DE DIVERCITY

YVAN MAYEUR : LE SEUIL D’INCOMPETENCE ?

Yvan Mayeur, l’homme qui succède au très patelin, très rond et très convivial Freddy Thielemans est loin de faire l’unanimité au sein du Collège bruxellois. Le moins qu’on puisse dire c’est qu’il fait beaucoup parler de lui, beaucoup plus que le ministre président de la Région bruxelloise Rudy Vervoordt qui travaille en silence et potasse ses dossiers avec méthode. Chacun son style. La décision très contestée de déplacer le feu d’artifice du mont des Arts à De Brouckère est carrément le fait du prince. Il se pourrait qu’une étincelle mette le feu auxpoudres.

MG



IS MAYEUR WEL GESCHIKT ALS BURGEMEESTER?

ANN DE BOECK De Morgen



© BELGA

Schuilt er wel een echte burgemeester in Yvan Mayeur? VerscheideneBrusselse politici twijfelen eraan. Dat hij in een filmpje opdook waarinTheo Francken (N-VA) aan Hitler wordt gelinktheeft die twijfel er nietkleiner op gemaakt.

Aucun commentaire: