samedi 9 mai 2015

Les Wallons, plus à droite qu’on ne le croit


Plus ouverts que leurs compatriotes flamands sur l’islam les Wallons ? Pas vraiment, répond une étude de la KUL.

• 
© Belga

Les Wallons coulant sur l’assistanat ? Plus ouverts que leurs compatriotes flamands sur l’islam ? Pas vraiment, répond une étude de la KUL qui s’applique à démonter quelques idées reçues. Pour les chercheurs qui se sont appuyés sur les sondages réalisés lors de toutes les élections législatives entre 1991 et 2007 et sur la base de l’enquête sociale européenne de 2008, l’assertion qui voudrait que les Wallons soient plus à gauche et les Flamands, plus à droite, relève du cliché.

Que ce soit sur le plan de l’aide sociale ou concernant la crainte de l’immigration, les chercheurs n’ont pas trouvé de différence significative entre les deux communautés, si ce n’est sur la justification des opinions. Les Wallons sont ainsi plus sensibles aux aspects socioéconomiques et les Flamands, aux craintes quant à leur culture. Par exemple, selon les résultats de l’étude, il n’y a pas plus de Flamands hostiles aux étrangers que de Wallons. Mais en cas de perception négative, les francophones tendent à évoquer davantage les abus des aides sociales, tandis que les Flamands s’inquiéteraient plus de la menace sur leurs traditions et leur culture.



COMMENTAIRE DE DIVERCITY

APRES LES CLICHES, LES ETUDES

Dont acte. Sire, il n’y a ni Wallons, ni Flamands, seulement des Belges…

 

Aucun commentaire: