mardi 23 juin 2015

Environ 3.500 personnes ont pratiqué le yoga au bois de la Cambre

La Libre

BELGA 


Des centaines de personnes ont participé dimanche matin au "Brussels Yoga Day" au bois de la Cambre, à Bruxelles. D'après les organisateurs, ce sont près de 3.500 adeptes qui ont suivi une session de yoga dans le cadre de la journée internationale dédiée à cette discipline. L'ambassadeur d'Inde en Belgique, Manjeev Singh Puri, était notamment présent. La Journée internationale du yoga a été instituée à l'issue d'une résolution des Nations Unies en décembre dernier, soumise par l'Inde et co-signée par 177 États membres. "Cette résolution est une preuve du grand intérêt qui est porté mondialement au yoga et au désir de beaucoup de gens à une vie plus saine, moins stressante et une forme d'harmonie globale", a commenté l'ambassadeur indien. "Cela me fait également très plaisir qu'autant de gens se soient déplacés par un temps aussi maussade afin de participer spontanément à un tel événement", a-t-il encore déclaré.

L'organisatrice du rassemblement, Bernadette Erpicum, est plus que satisfaite du succès du Brussels Yoga Day. "Lorsque nous avons organisé il y a trois ans une première journée de ce type, le but était de présenter le yoga au public le plus large possible", explique-t-elle. "Cela est pleinement réalisé aujourd'hui. Le yoga est entre-temps devenu un phénomène de société, avec un intérêt toujours plus grand des entreprises, du secteur du divertissement et du secteur des soins de santé. Il est, en outre, scientifiquement prouvé que cette discipline contribue au bien-être et à un meilleur équilibre. J'en suis moi-même adepte depuis huit ans et j'en ressens les bienfaits mentaux et physiques", confie-t-elle.

Outre cette session géante de yoga bruxelloise, d'autres rassemblements, plus modestes étaient également prévus dimanche à Bruges, Courtrai, Anvers, Enghien et Durbuy.


Photos De Morgen



COMMENTAIRE DE DIVERCITY

ÊTES-VOUS PLUTÔT LA CAMBRE OU PLUTÔT WATERLOO ?

Ils étaient plus nombreux à célébrer la boucherie de Waterloo que celles et ceux qui vinrent dérouler leur tapis de yoga sur les belles pelouses du bois de la Cambre. Dommage ! A New Dehli en revanche ils étaient plus de 37.000 à participer à cet événement impressionnant.

Et le premier ministre indien, Narendra Modi, a surpris dimanche en se livrant en public à des exercices de yoga, à l’occasion de la première Journée internationale du yoga. C’est une initiative impressionnante à caractère foncièrement pacifique et cosmopolite.

DiverCity aurait préféré voir Philippe, Mathilde et notre Charles national en training de Yoga au bois de la Cambre que tirés à quatre épingles dans les fumées acres de Waterloo et le fracas des canonnades.

MG  


JOURNÉE DU YOGA: LE PREMIER MINISTRE INDIEN PREND LUI-MÊME LA POSE

Libération



Le Premier ministre indien Narendra Modi se livre en public à des exercices de yoga, pour la première Journée internationale du yoga, à New Delhi le 21 juin 2015 (Photo PRAKASH SINGH. AFP)

Le Premier ministre indien, Narendra Modi, a surpris dimanche en se livrant en public à des exercices de yoga, à l’occasion de la première Journée internationale du yoga, qui a réuni des dizaines de milliers de personnes à New Delhi.

«Le yoga, c’est plus que de l’exercice physique. Nous ne faisons pas que célébrer une journée. Nous entraînons l’esprit humain à ouvrir une nouvelle ère de paix», a-t-il déclaré, avant de mettre son discours en pratique, en accomplissant des poses.

Il entend bien renforcer la place du yoga comme élément central de la culture indienne, a pris la tête de cette manifestation ayant réuni près de 36.000 personnes, dont des fonctionnaires, des étudiants et des soldats amateurs de la position du chameau ou du cobra.

L’événement a valu à l’Inde de battre deux nouveaux records Guiness: celui de la classe de yoga la plus grande avec 35.985 participants et celui de la plus cosmopolite, 84 nationalités différentes y ayant participé, a annoncé le gouvernement dans un communiqué.

Le premier ministre a vanté cette pratique comme vecteur d'«un monde sans tensions».

A New York, des milliers de personnes, parmi lesquelles le secrétaire général de l’ONU, ont célébré cette journée à Times square. M. Ban Ki-moon, vêtu de blanc, s’est joint aux participants en fin de matinée, sur les matelas de yoga couvrant pour l’occasion les espaces piétons de l’une des places les plus célèbres du monde.

Le chef de l’exécutif indien est un végétarien strict pratiquant le yoga quotidiennement, ce qui lui permet de travailler beaucoup et de n’avoir besoin que de peu de sommeil, assure-t-il.

Il a fait de cette Journée internationale un moment fort du programme politique de son gouvernement nationaliste hindou, 13 mois après son arrivée au pouvoir.

Des groupes musulmans critiquent le fait que le chant «Om» émis pendant la pratique du yoga, ainsi que certains positions, ont des connotations hindouistes et s’opposent à l’islam.

Selon des spécialistes, l’apparition du yoga remonte à 5.000 ans, en particulier par des références dans les Vedas hindous.

 

Aucun commentaire: