mardi 21 juillet 2015

USA: manifestation du Ku Klux Klan

Le Vif


Source : Belga

Des dizaines de membres du Ku Klux Klan ont manifesté devant le parlement de Caroline du Sud (sud-est des Etats-Unis) samedi pour protester contre le retrait du drapeau confédéré controversé, sous les huées de contre-manifestants, ont rapporté des médias.



Ku Klux Klan © Reuters

Les policiers avaient été déployés en nombre à Columbia, la capitale de cet Etat, et, même si quelques heurts ont éclaté, aucune violence majeure n'a été signalée, selon des journaux de Caroline du Sud. Les membres du Ku Klux Klan, organisation qui milite pour la suprématie blanche, ont brandi des drapeaux confédérés sur les marches du parlement local, rapporte le journal local The State. Certains membres du groupe ont aussi agité un drapeau avec une croix gammée. Selon le journal, les membres du Klan n'ont pas fait pas de discours mais ont chanté et scandé des slogans en direction d'un groupe de contre-manifestants. Des insultes ont fusé, des bouteilles d'eau ont été lancées. Après le rassemblement, alors que le groupe du KKK se dirigeait vers un parking surveillé par la police, des contre-manifestants les ont suivi et plusieurs heurts ont éclaté, selon The State et un autre journal, le Post and Courier. Plus tôt dans la journée, environ 100 membres d'un groupe, appelé les "Black Educators for Justice", s'étaient réunis devant le parlement. Des personnes brandissant des drapeaux confédérés s'étaient aventurées dans cette manifestation, ce qui a entraîné des affrontements verbaux, relate le Post and Courier, qui précise que le police est rapidement intervenue pour séparer les deux groupes. La Caroline du Sud a retiré le 10 juillet de son parlement le drapeau confédéré. Une décision provoquée par le meurtre de neuf Noirs, tués par un partisan de la suprématie blanche dans une église de la ville de Charleston en Caroline du Sud le mois dernier. Emblème des soldats du Sud pendant la Guerre de Sécession, le drapeau confédéré est un symbole de racisme pour beaucoup d'Américains. L'auteur du massacre de Charleston, Dylann Roof, 21 ans, avait justifié son crime par sa haine des Noirs. Sur un site internet lui étant attribué, des photos le montrent, avant l'attaque, brandissant des armes et posant avec le drapeau confédéré. Dylann Roof a été inculpé d'assassinat pour chacune des neuf victimes. Son procès doit avoir lieu l'année prochaine.



COMMENTAIRE DE DIVERCITY

TERREUR, RACISME ET RADICALISME EN HAUSSE PARTOUT

Même les croix gammées ressortent de la naphtaline. Danger,  c’est la nouvelle montée des périls, c’est l’alarme.

« Ami, entends-tu le vol noir des corbeaux sur nos plaines,
Ami, entends-tu les cris sourds du pays qu'on enchaîne,
Ohé ! partisans, ouvriers et paysans, c'est l'alarme !
Ce soir l'ennemi connaîtra le prix du sang et des larmes... »

Le grand schisme n’est pas entre conservateurs et progressistes, croyants et incroyants, nationalistes et Européens convaincus, populistes et démocrates. Non le vrai clivage est entre pluralistes de toute farine et dogmatistes rigides, irrespectueux de l’autre et dominateurs, fous de dieux vengeurs et/ou de leurs fantasmes identitaires. 

MG

Aucun commentaire: