mercredi 12 août 2015

La RTBF révolutionne son débat du dimanche

Le Soir

La chaîne publique va proposer un concept plus moderne. De son côté, RTL devrait miser sur Christophe Deborsu.

•            .                               

Les débats politiques du dimanche midi « à la papa », c’est sans doute terminé. Selon nos informations, la RTBF a décidé d’arrêter « Mise au point » et va miser sur un tout nouveau concept. L’idée ? Prendre « De Zevende Dag », émission politique phare de la VRT, comme exemple. Le nombre d’intervenants devrait être limité à quatre au maximum, les interventions seront plus courtes et plus tournées vers l’actualité. Le ton du programme devrait être aussi plus caustique. «  Les débats vont être repensés et modernisés », résume-t-on à la RTBF.

Des acteurs qui ont fait l’actualité de la semaine dans le monde sociétal, sportif ou culturel pourront aussi être invités à la nouvelle émission qui n’a pas encore de nom. Pour diriger les débats, la RTBF a décidé de miser sur Florence Hainaut, un des jeunes visages de la chaîne et qui a déjà fait ses preuves dans « Revu et corrigé » depuis le mois de janvier.

De son côté, RTL se montre très discret. Mais les rumeurs enflent autour de l’arrivée de Christophe Deborsu pour présenter une version télé allongée et améliorée d’« On refait le monde », émission qui fonctionne très bien en radio.

Ces changements en profondeur sont réalisés pour attirer de nouveaux téléspectateurs, notamment parmi les plus jeunes. La concurrence risque donc d’être rude entre les deux nouveaux rendez-vous.



COMMENTAIRE DE DIVERCITY

AVEC DEBORSU RTL VA LAMINER LA RTBF

Le concept de la RTBF inspiré de celui du Zevende Dag est intéressant mais ne résistera pas à la concurrence d’un show d’ actualité hebdomadaire mené par le pétulant Christophe Deborsu qui ne manque pas de charisme et surtout d’humour en ayant l’avantage de maîtriser le néerlandais et de connaître bien la Flandre. On se demande vraiment pourquoi ces deux émissions importantes pour la démocratie doivent impérativement se dérouler dans le même créneau horaire. De Zevende Dag est programmé à 11 heures, pas à midi. Que la RTBF programme son émission dominicale à onze heure et RTL la sienne à midi…

MG  


CHRISTOPHE DEBORSU POURRAIT CRÉER L’ÉVÉNEMENT SUR RTL

CH.V. 


 

C’est la grande inconnue de la rentrée : qui pour animer le nouveau rendez-vous dominical de la mi-journée sur RTL-TVi ? Il y a plusieurs semaines, la sentence, imparable, se faisait entendre : les émissions politiques Controverse et On refait le monde avaient fait leur temps. Pour la rentrée, RTL allait proposer quelque chose de neuf. Un gros projet capable d’occuper cette double case, avec succès.

La pression est grande même si le dimanche les audiences font généralement grise mine. Pas d’objectif d’atteindre des records donc (les émissions précédentes, aux alentours de midi, rassemblaient quelque 120.000 téléspectateurs), mais celui de proposer une émission qui piquera au moins la curiosité du public et, au mieux, fera perdre quelques plumes à la concurrente Mise au point.

Mais si peu ou prou de détails quant au contenu de cette nouvelle émission ont filtré, on sait déjà que de nouvelles têtes feront leur apparition. D’anciens chroniqueurs (dont Emmanuelle Praet) ne devraient plus reprendre du service. Quant au chef d’orchestre du nouveau rendez-vous, le mystère est longtemps resté entier. Dominique Demoulin nous annonçait à l’heure de l’arrêt de Controverse qu’"il y aura une émission qui sera différente. Ni moi, ni Mathieu Col ( On refait le monde) ne serons aux commandes. À partir du moment où on décide de changer, on change tout, même les équipes".

Mais qui, alors, pour tenir les rênes du nouveau rendez-vous ? Assurément un journaliste d’expérience, pas un jeune loup talentueux mais pas suffisamment aguerri à l’art de mener un débat. RTL aurait donc élargi ses recherches en dehors de sa maison. Et si la chaîne privée tentait un autre transfert ? Après Michaël Miraglia (ex-RTBF), qui n’a pas pu résister à l’attrait de la nouveauté ? Un journaliste qui n’a pas peur de la polémique, qui a l’habitude des débats politiques. Sacha Daout (anciennement à Mise au point) ou Frédéric Deborsu(auteur du livre polémique Question(s) royale(s)) auraient fait l’affaire. Mais non. Sacha Daout est toujours éditeur du JT et Frédéric Deborsu recommence le tournage de reportages pour Questions à la Une.

Cependant, selon les informations exclusives de nos confrères de la "Dernière Heure", le nom Deborsu serait bien celui qui pourrait figurer au générique de la nouvelle émission dominicale de RTL. Le prénom : Christophe. Le frère aîné de Frédéric a lui aussi travaillé pour la RTBF, avant d’entamer une nouvelle carrière en Flandre, sur la chaîne VIER (il y a d’ailleurs profité d’un passage à l’antenne pour demander sa compagne en mariage). Journaliste reconnu, Christophe Deborsu était l’un des auteurs, sur la RTBF, de l’émission "Bye ByeBelgium"diffusée le 13 décembre 2006. Ce faux documentaire avait, à l’époque, fait souffler un vent de panique sur la Belgique, après l’annonce factice de l’indépendance de la Flandre. Quelques mois plus tard, c’est encore Christophe Deborsu qui pointait quelques failles de la politique belge : il demandait, le 21 juillet, à Yves Leterme, futur Premier ministre, d’entonner l’hymne national belge. En guise de Brabançonne, il a récolté la Marseillaise !

Christophe Deborsu a donc, à 50 ans, une grande expérience de la politique et n’est pas frileux à l’idée de poser la question qui dérange. Si les informations de la DH se confirment, l’ancien journaliste de la RTBF, parti travailler en Flandre, pourrait ainsi renouer avec la télé francophone à la rentrée.

COMMENTAIRE DE DIVERCITY

 

 

Aucun commentaire: