samedi 19 septembre 2015

Cours de citoyenneté: (quasi) accord PS-CDH

Pierre Bouillon

Le Soir

Le réseau libre pourra organiser le cours de citoyenneté à sa guise mais devra être inspecté. Intervenu entre techniciens PS et CDH, cet accord devra être validé par le PS lundi.



•                                              Joëlle Milquet. ©Dominique Duchesnes

S’exprimant sur le décret créant le cours de citoyenneté, le Conseil d’Etat avait relevé une différence de traitement « injustifiée » entre les réseaux – l’école publique étant promise à un cours en bonne et due forme alors que l’école libre compte disperser la citoyenneté dans ses branches existantes – religion, histoire, français, etc.

Comment répondre au Conseil d’Etat ? Le PS souhaitait que le libre agisse comme l’école publique et organise un vrai cours à part entière. Le CDH bloquait. Après plusieurs jours de discussions, un compromis est intervenu, vendredi soir, entre les techniciens des cabinets de la Communauté française.

Voici l’accord : contrairement à ce qui avait été prévu dans le projet de décret initial, on élaborera un référentiel commun à l’ensemble des réseaux – ce texte définira des grands objectifs communs du cours de citoyenneté. Sur le terrain, le libre pourra agir à sa guise et, conformément à ses vœux, soutenus par la ministre Joëlle Milquet, les écoles libres pourront disperser la citoyenneté dans les cours existants. L’inspection de la Communauté française pourra contrôler, dans le libre, la bonne exécution du référentiel.

Cet accord doit encore être formellement approuvé lundi matin, par le bureau du PS.



COMMENTAIRE DE DIVERCITY

RIFIFI ?


Joëlle Milquet embrouille tout mais risque de sauter sur une mine tôt ou tard. Elle vient ici d’éviter un projectile léger.

A mon sens, mais je m’avance en terrain inconnu, il y a du tirage au sein des majorités tant régionales que fédérale. Je ne serais pas étonné que Wallobrux(qui subsidie l’enseignement) soit en très grande difficulté financière. L’affaire des cours de citoyenneté est tout sauf banale. Le Libre vient d’avaler une couleuvre, la Ministre aussi. Elle doit marcher sur des œufs quand elle préfèrerait marcher sur les eaux.

Mais si on devait opter pour deux heures de citoyenneté partout, même dans le Libre -comme le désire Flahaut et aussi le MR et Ecolo- ça mettrait Milquet vraiment aux abois et augurerait d’une tentation, voire d’une tentative d’instaurer le réseau unique, source d’économies d’échelle. Tout peut arriver, même une redistribution des alliances. Le PS grignoté par le PTB a l’air de faire les yeux doux au MR. Tout cela est bien singulier et semble augurer d’un grand chamboulement tandis que Bart De Wever en fait des tonnes pour ne pas perdre ses électeurs raflés au VB qui invite Marine.

Tout cela est pure conjecture mais je sens ce dossier comme un début d’incendie dans les dépendances de l’Elysette. Ce qui surprend le plus : les silences du président Elio Di Rupo qui semble avoir disparu des écrans radar. Pourquoi cette soudaine discrétion chez ce grand communicateur ?

MG 

 

Aucun commentaire: