samedi 26 septembre 2015

Dieselgate is de aankondiging van de dood van de oude brandstofmotor

Bert Wagendorp is columnist bij de Volkskrant.

De Morgen


Bert Wagendorp. ©Karoly Effenberger


De CEO van Volkswagen, herr Professor Dr. Martin Winterkorn, is deze week afgetredenHij neemt de verantwoordelijkheid op zich voor dieselgate en zei tehopen dat zijn bedrijf zonder hem een "frisse start" kan makenDat staat nog tebezien, want fris en Volkswagen zijn even twee héél verschillende dingen.

Volgens de Frankfurter Algemeine Zeitung dateert de sjoemelsoftware waarmeeVW de uitlaatinspectie om de tuin leidde uit 2005. Winterkorn werd in 2007 de baas. Dus het kan dat hij van niks heeft gewetenzoals hij verklaarde, en dat hijdacht dat er louter schone diesels uit zijn fabrieken kwamenMisschien haddenze de software in zijn eigen Passat wél goed afgestemdMisschien wildeWinterkorn liever niet weten hoe zijn ingenieurs er toch in slaagden pittigerijprestaties met minimale uitstoot te combinerenDat was prima voor de omzeten zijn eigen jaarsalaris.

De eerste auto van mijn vader was een Volkswagen Kever uit 1959, die hij in 1966 kocht voor 1.200 gulden. Het was geen diesel, maar desondanks rookte hijimponerendWij waren met die auto nooit door de emissietest gekomen, die bestonden gelukkig niet. Het woord emissie moest nog worden uitgevondenuitlaatgassen verdwenen in de blauwe oneindigheid, je zag er niks meer van enals je moest hoesten, was je verkouden.

ITALIANEN EN FRANSEN ATEN KNOFLOOK EN HADDEN HET SJOEMELEN UITGEVONDEN, MAAR DUITSERS DEDEN DAAR NIET AAN, DIE MAAKTEN IETS WAT NOOIT KAPOTGING. EN ZUURKOOL

Er zat geen software in onze KeverHet was een rond koekblik op vier wielen, met een motor achterin, twee losse voorstoeleneen propvolle achterbank en eenstinkende verwarmingVW maakte twee eenvoudige auto's: de Kever en het Volkswagenbusje. Dat was overzichtelijk. De complicaties van de moderne tijdzijn VW te veel geworden.

Mijn vader was zeer tevreden met zijn KeverOndanks de oorlog zwoer hij bijde Duitse gründlichkeit - bij ons thuis geen Franse auto'sgeen Italiaansewasmachinesgeen Nederlandse tv's. De VW-fraude zou al zijn zekerhedenhebben omvergegooidItalianen en Fransen aten knoflook en hadden het sjoemelen uitgevonden, maar Duitsers deden daar niet aan, die maakten iets watnooit kapotging. En zuurkool.

Dat is wat je de laatste dagen vaak hoortdat niet alleen het imago van Volkswagen naar de bliksem is, maar dat van de Duitse industrie als geheelErzit sjoemelsoftware in alles waar Made in Germany op staat en je moet maar afwachten of er echt geen betere is dan Miele.

Je kunt het ook van een positieve kant bekijken en zeggenoké, Das Auto was ietsje minder schoon dan VW beweerde. Maar dat het tien jaar heeft geduurdvoor slimme onderzoekers ontdekten dat er wel sprake móést zijn van manipulatiezegt ook wel iets over de degelijkheid van de geheime Duitsesoftware. En in elk geval stonden die dingen op de rollenbank niet als eenviezigheid uit te stoten.

Dat we voortdurend worden belazerd door álle automerken weet iedereen met een rijbewijsIk heb nog nooit meegemaakt dat een auto voldeed aan het beloofde benzineverbruik, de snelheidsmeter de juiste snelheid aangaf of vrouwen naar me keken met de verliefde blik van de modellen in de folder. Alleen is de oplichterij nu bewezen.

En overigens is de sjoemelsoftwareaffaire een prachtig en belangrijk keerpuntVanaf nu gaat de ontwikkeling van de elektrische auto van de tweede naar de hoogste versnelling. Als ze bij VW na betaling van de miljardenboetes nog geld over hebbenkomen ze razendsnel met de e-Kever om het blazoen te zuiverenEn anders rijden we binnenkort allemaal in elektrische Tesla's, Googles enApples.

Dieselgate is de aankondiging van de dood van de oude brandstofmotor.



COMMENTAIRE DE DIVERCITY

LA MORT DU DIESEL?

 

Dieselgate is de aankondiging van de dood van de oude brandstofmotor.

Voilà qui devrait booster le secteur des automobiles électriques.

Un bel exemple du surgissement de l’imprévisible  dont personne ne saurait à l’heure actuelle anticiper les conséquences. Il se peut que dans un an VW ait retrouvé son aura et récupéré des pertes en bourse comme il se peut que ce soit la grande déconfiture. Une chose est sûre le XXIème siècle sera écologique ou le XXIIème ne sera pas.

MG

 

SCANDALE VW: TESLA A LA SOLUTION POUR TROUVER LES TRICHEURS

Les Affaires.com

  


Le PDG du constructeur d'automobiles électriques de luxe Tesla a demandé vendredi que des contrôles antipollution soient mis en place de manière aléatoire après l'éclatement du scandale Volkswagen, qui a truqué ses moteurs pour fausser les tests.


«La solution évidente est de choisir des voitures au hasard et de tester les émissions dans le trafic», a affirmé Elon Musk lors de l'ouverture d'une nouvelle usine dans le sud des Pays-Bas, la première en Europe.


«J'imagine que Volkswagen était sous une énorme pression pour s'améliorer et ils se sont retrouvés coincés par ce qui est effectivement possible», a-t-il affirmé : «après cela, la tricherie est la seule option».


Le géant allemand, premier constructeur automobile mondial, est au coeur d'un vaste scandale pour avoir équipé 11 millions de voitures diesel dans le monde de logiciels truqueurs faussant le résultat des tests antipollution.


Près de 500.000 de ces véhicules sont concernés aux Etats-Unis, où l'affaire a éclaté.


Cette vaste tricherie a fait perdre au groupe des milliards d'euros en Bourse et conduit à l'ouverture de nombreuses enquêtes à travers le monde.


«Clairement, les contrôles d'émissions doivent être plus rigoureux», a affirmé M. Musk, ajoutant : «ce que nous observons avec le diesel, c'est que nous avons atteint la limite».


Volkswagen n'a pas reçu le feu vert des autorités américaines pour vendre ses modèles 2016 de voiture diesel aux Etats-Unis alors que l'agence environnementale fédérale EPA a indiqué qu'elle allait effectuer des tests dans des conditions de route.


Le ministre français des Finances, Michel Sapin, avait estimé mardi qu'une enquête était nécessaire "au niveau européen" après les révélations sur les contrôles antipollution volontairement falsifiés par Volkswagen.


Le groupe avait avoué en début de semaine cette fraude, dévoilée il y a une semaine par les autorités américaines, mais la ventilation par pays des véhicules concernés n'est pas encore connue, pas plus que les modèles exacts.


Une kyrielle de pays ont annoncé le lancement de tests et enquêtes. Et beaucoup sont sur le qui-vive en attendant de savoir dans quelle mesure ils sont affectés.


Le PDG de Tesla, qui espère parvenir à des bénéfices en 2020 alors que la marque a brûlé environ un milliard de dollars au premier semestre, a affirmé que tous les constructeurs automobiles finiraient par passer aux modèles électriques.


La nouvelle usine de Tesla en Europe assemblera le "Model S" pour le marché européen, avec une capacité de production de 450 véhicules par semaine.


Tesla ambitionne de faire passer ses ventes mondiales annuelles à 500.000 unités à l'horizon 2020.


Malgré des incitations fiscales généreuses, la part des voitures électriques n'a pas dépassé 1% du marché du neuf aux Etats-Unis ni dans l'Union européenne au premier semestre 2015.


Désavantagé par le pétrole bon marché, le segment connaît pourtant des taux de croissance à deux voire trois chiffres dans certains pays.


«Nous avons encore beaucoup d'espace pour croître», a affirmé M. Musk.


 

 

Aucun commentaire: