samedi 10 octobre 2015

Demandes d'asile : trop de demandeurs d'asile pour plus de la moitié des Belges

LaLibre

BELGA 



La Belgique accepte trop de requêtes d'asile, juge la majorité des habitants du pays, selon un baromètre Ipsos réalisé pour Le Soir et RTL-TVI. 74% des sondés se disent également favorables à l'introduction de contrôles aux frontières. Le sondage révèle que 55% des Belges estiment que le pays accueille trop de demandeurs d'asile. Ils sont 53% en Flandre et 49% à Bruxelles à penser de la sorte. Un point de vue qui est très marqué en Wallonie où 60% des personnes interrogées affirment que la Belgique va trop loin dans ce dossier.

Cette apparente frilosité wallonne s'expliquerait en partie par le fait que les habitants du sud du pays se font des idées erronées sur la présence des étrangers: la grande majorité des Wallons estime que ces derniers représentent 27% de la population, ce qui est le double de la situation réelle.

Ce sondage a été réalisé du 28 septembre au 4 octobre auprès de 2.571 répondants, formant des échantillons représentatifs des Belges de 18 ans et plus à raison de 1.017 en Wallonie, 1.030 en Flandre et 524 dans les 19 communes de la Région Bruxelles-Capitale. La marge d'erreur maximale, pour un pourcentage de 50% et un taux de confiance de 95%, est de +/- 3,1 en Wallonie, +/-3,1 en Flandre et de +/- 4,3 à Bruxelles.




COMMENTAIRE DE DIVERCITY


FRILOSITÉ WALLONNE 



Sondages et contre-sondages sont les mamelles de la démocratie new-look. Dommege qu’on ne 


cherche pas à mesurer les intentions de non-vote.


MG





La N-VA ne pâtit pas de la crise des réfugiés, selon un nouveau sondage

La Libre

BELGA 




La N-VA se maintient malgré la crise des réfugiés et la contestation sociale, ressort-il d'un sondage 

réalisé en Flandre à la demande de la VRT et du "Standaard". 

Elle recueille 31,1% des intentions de vote, soit 1,3% de moins qu'aux élections de mai 2014. Le 

CD&V est pointé à 18,4%, l'Open Vld à 14,9% et le sp.a à 13,8%. En hausse, Groen est à un fifrelin de

 la barre des 10% à 9,9%. Le PvdA (PTB) ne connaît pas le même essor qu'en Wallonie et reste en 

dessous du seuil de 5%, à 3,8%. Le Vlaams Belang recueille 7% des intentions de vote.

La ministre de la Santé, Maggie De Block (Open Vld), occupe la première place du hit-parade de la popularité, suivie du vice-Premier ministre Kris Peeters (CD&V) et du président de la N-VA, Bart De Wever. Le Premier ministre, Charles Michel (MR), est quatrième.

Le sondage a été réalisé par téléphone auprès de 1.019 électeurs entre le 22 septembre et le 2 

octobre. La marge d'erreur n'est pas mentionnée. Ces résultats tranchent avec ceux d'un sondage publié jeudi et réalisé sur l'ensemble de la Belgique à la demande de VTM, RTL, Le Soir et Het Laatste Nieuws. Ils donnaient la N-VA à 28,8% et le Vlaams Belang à 10,5%.

 

 

Aucun commentaire: