vendredi 19 février 2016

Salah Abdeslam se serait caché durant 20 jours à Schaerbeek

Le Soir

ClDD 
Mis en ligne il y a 56 minutes

Il aurait quitté sa planque dans la précipitation début décembre, alors que des perquisitions avaient lieu dans le quartier.


• 

Salah Abdeslam, toujours en fuite depuis les attentats de Paris qui ont fait 130 morts, se serait planqué durant 20 jours, du 14 novembre au 4 décembre, à Schaerbeek, indique la DH. L’homme le plus recherché d’Europe ne s’est pas caché au 47 rue Delaunoy à Molenbeek, où les policiers avaient fait une descente le 16 novembre et n’aurait pas fui vers la Syrie directement après les attaques.

Le frère de Brahim Abdeslam serait resté à Schaerbeek, au troisième étage du 86 rue Henri Bergé à Schaerbeek, affirme la DH. Une cache qu’il a quitté précipitamment après le déploiement des forces spéciales le 4 décembre. Ce jour-là, deux perquisitions, qui ne mènent à aucune interpellation, étaient menées dans ce quartier.

La planque de Salah Abdeslam a été découverte le 9 décembre. Les policiers ont trouvé trois ceintures d’explosifs cousues à la main et des traces d’explosif (TATP). L’ADN de Salah Abdeslam a été retrouvé dans l’appartement, indique encore la DH.

 

COMMENTAIRE DE DIVERCITY

MOLENBEEK , CERTES MAIS QUID DE SCHAERBEEK ET SAINT JOSSE ? 


Molenbeek ostracisée, Molenbeek bombardée virtuellement par la parole de Zemmour mais, Molenbeek réhabilitée par la parole de son ancien bourgmestre dans son pamphlet autojustificateur lancé comme un brûlot dans la presse. Mais que l’on ne s’y trompe pas, l’internationale des djihadistes n’est pas confinée aux frontières étroites de l’ancien petit Manchester. Schaerbeek, ancien faubourg des artistes-ils reviennent aujourd’hui- abrite elle aussi des cellules dormantes et offre aux terroristes en fuite des planques anonymes et sûres et, assurément, quelques complicités aussi discrètes qu’efficaces. Dans l’entourage du bourgmestre on n’est pas dupe et on s’interroge beaucoup sur les stratégies à mettre en place. Il s’agit de déradicaliser des gamins revenus de Syrie et surtout de ne pas affoler une population qui volontiers savoure sa tranquillité. Il s’agit surtout de gagner les prochaines élections, celles qui se profilent à l’horizon 2018.  Il se dit dans les salons de thé et les cafés obscurs de la Cage aux Ours que le temps est peut-être venu d’une alternance au profit des socialistes. Et ceux-ci d’envoyer dans le fief de Bernard Clerfayt non pas l’éternelle perdante Laurette Onkelinx mais bien au contraire le nouveau champion de Elio di Rupo : Ahmed Laaouej  bon juriste et grand spécialiste des dossiers fiscaux. Intelligent, grand dévoreur de dossiers, ce rifin dont la famille est originaire du Maroc sait se mettre au niveau de ses interlocuteurs venus du même terroir. À l’évidence ce challenger sera beaucoup plus difficile à neutraliser et à pourfendre que la bouillante dame de Lasne qui rarement séjourne dans la cité des ânes.Décidément, il faudra, une fois de plus observer de très près le climat électoral et à Molenbeek et à Schaerbeek où, soyons-en sûr la campagne électorale a largement commencé.

MG

 

Aucun commentaire: