samedi 13 février 2016

Syrie: risque de "guerre mondiale" en cas d'offensive terrestre étrangère

Le Vif

Source: Belga

Le Premier ministre russe Dmitri Medvedev a estimé qu'une offensive terrestre étrangère en Syrie présenterait le risque de déclencher "une nouvelle guerre mondiale", dans un entretien au quotidien économique allemand Handelsblatt à paraître vendredi.


Dmitry Medvedev © AFP

"Les offensives terrestres conduisent généralement à ce qu'une guerre devienne permanente", a averti le Premier ministre, ajoutant à ce propos: "toutes les parties doivent être contraintes de s'asseoir à la table de négociations plutôt que de déclencher une nouvelle guerre mondiale".

"Les Américains et nos partenaires arabes doivent très bien réfléchir: veulent-ils une guerre permanente, pensent-ils qu'ils pourraient gagner rapidement une telle guerre ? Quelque chose de cet ordre est impossible, particulièrement dans le monde arabe", a insisté M. Medvedev.

L'Arabie saoudite a récemment évoqué l'idée de dépêcher des troupes au sol en Syrie, dans le cadre de la coalition internationale contre le groupe djihadiste Etat islamique. Et Washington, par la voix de responsables du Pentagone, a dit voir d'un bon oeilcette offre saoudienne.

Les principaux acteurs du dossier syrien ont entamé de difficiles pourparlers jeudi soir à Munich sur une proposition russe de cessez-le-feu alors que l'offensive du régime de Damas, soutenue par Moscou, se poursuit sur le terrain.



COMMENTAIRE DE DIVERCITY

LA GUERRE


On veut tellement nous persuader que nous sommes en guerre qu’on finit par nous préparer mentalement pour cette terrible  éventualité. En vérité tout se passe comme si on nous préparait à affronter la guerre de tous contre tous prédite par Hobbes.  

« On constate ici que, aussi longtemps que les hommes vivent sans un pouvoir commun pour les maintenir tous dans la crainte, ils se trouvent dans l'état qu'on appelle guerre ; et qu'aussi cela se tient en une guerre de tous les hommes contre tous les hommes […]. Dans une telle situation il n'y a pas de place pour une activité humaine.

« Je montre d’abord que l’état des hommes sans société civile (quel état peut être nommé l’état naturel) est rien sauf une guerre de tous contre tous ; et que, dans cet état, tous ont le droit de toutes choses. » 

« L’état naturel des hommes, avant qu’ils furent joints, était une guerre, et non simplement, mais une guerre de tous contre tous. » 

Hobbes, Leviathan 1651

Aucun commentaire: