mercredi 11 mai 2016

Bientôt un slogan "gloire à Allah" sur des bus anglais: voici pourquoi

La Libre


Les bus qui circulent dans les rues de Londres, Birmingham, Manchester et Bradford auront bientôt droit à un relooking publicitaire inédit. De fin mai à fin juillet, soit en partie pendant la période du Ramadan, les transports publics afficheront le slogan "Subhan Allah" ("gloire à Allah"). En tout, 640 bus se déplaceront avec cette publicité, signale "Le Vif" sur son site internet.

Le but de cette campagne mise sur pied par Islamic Relief, une association caritative musulmane: pousser la population à venir en aide financièrement aux victimes de guerre en Syrie. Imran Madden, le directeur d'Islamic Relief au Royaume-Uni, voit là un bon moyen de "changer pour un mieux la perception de l'Islam". Cité par différents médias britanniques, il ajoute: " La campagne que nous allons mener sur les bus vise à casser les barrière et à contredire les idées reçues."


Outre-Manche, cette nouvelle ne fait pas que des heureux. Il y a quelques mois, l'Eglise d'Angleterre avait dû renoncer à la diffusion d'un clip publicitaire dans les cinéma. Son objectif: inciter les citoyens britanniques à la prière peu avant Noël et présenter son nouveau site internet "justpray.uk". A l'époque, la Digital Cinema Media agency avait justifié sa décision en ces termes: "Certaines publicités - intentionnellement ou non - pourraient offenser ceux qui n'ont pas les mêmes opinions politiques, ainsi que ceux qui ont une autre foi ou ne croient en rien." 


COMMENTAIRE DE DIVERCITY
GLOIRE A LA LIBRE PENSÉE 

Imaginons un seul instant que le CAL soit suffisamment riche que pour se permettre une campagne d’affichage massive au bénéfice de  la STIB avec le slogan : VIVE LA LIBRE PENSÉE. On imagine la réaction du personnel de la STIB majoritairement musulman.
Non, trois fois non : l’espace public dans une  démocratie digne de ce nom ne saurait accueillir de la propagande religieuse ou laïcisante. L’enseignement catholique flamand emprunte un sentier sablonneux en annonçant qu’il acceptera désormais le foulard, cette bannière identitaire que refusent les établissements publics qui ont pour vocation constitutionnelle d’être neutres et s’interdisent d’annoncer et d’afficher la couleur identitaire et confessionnelle. C’est imparable sur le plan du droit constitutionnel.   
Certes, il ne faut en aucun cas confondre islam et islamisme. Encore que, dans le cas de cette campagne d’affichage en Angleterre on a quelque mal à comprendre qu’elle  vise à "changer pour un mieux la perception de l'Islam". Cité par différents médias britanniques, il ajoute: " La campagne que nous allons mener sur les bus vise à casser les barrières et à contredire les idées reçues."
Il faudra davantage que quelques slogans lénifiants sur les bus pour combattre les préjugés sur l’islam.
MG



Aucun commentaire: