mardi 7 juin 2016

Arlon: les musulmans se cotisent pour sauver la synagogue



La communauté musulmane offre 2.405 euros pour sauver la synagogue d'Arlon - © Belga


A Arlon, à l'issue d'une table ronde sur le vivre-ensemble réunissant des représentants des catholiques, protestants, juifs, musulmans et laïques, l'association des musulmans d'Arlon a donné un chèque de 2405 euros au rabbin Jean-Claude Jacob pour sauver la synagogue. La synagogue d'Arlon, la plus vieille de Belgique, est fermée depuis août 2014. Le bâtiment, insalubre, est rongé par la mérule. La communauté musulmane, qui ne bénéficie pas de lieu de culte digne, a été touchée par la situation et a lancé un appel aux dons lors de la prière du 27 février.
Le lieu de culte de la communauté musulmane d'Arlon est une simple maison située Place de l'Yser. C'est à cet endroit, lors de la prière du vendredi 27 février, qu'un appel aux dons a été lancé, non pas pour une mosquée mais pour la synagogue.
"Les valeurs de générosité et de solidarité, nous les avons dans l’islam et, en tant que musulmans, nous ne pensons pas que les gens vont être réticents, déclare Mohamed Bouezmarni (secrétaire général de l'Association des Musulmans d'Arlon). Finalement, nous ne nous sommes pas trompés."
L'appel aux dons a été très bien accueilli : 450 euros ont été récoltés le jour-même, et 2405 euros au total. "Ce qui était frappant et c’était génial, c’est qu’à la sortie de la salle de prière il y avait une boîte pour les dons pour la synagogue à droite, et à gauche la boîte pour la mosquée. Ce jour-là, eh bien, les gens ont donné beaucoup plus pour la synagogue que pour la mosquée."
Le geste a agréablement surpris la communauté juive. "Ca a déjà resserré les liens, c’est sûr et certain. Et puis, je pense qu’au niveau de la synagogue, on a un autre regard sur cette communauté", nous confie le rabbin Jean-Claude Jacob.
Les différents cultes s'entendent et se rencontrent à Arlon. Les amitiés judéo-chrétiennes existent depuis 60 ans. Depuis une dizaine d'années, musulmans et laïques ont rejoint le groupe. Ensemble, ils œuvrent pour la tolérance et le vivre ensemble. 


COMMENTAIRE DE DIVERCITY
UNE INITIATIVE QUI DONNE DU SENS 

Constatons qu’il aura fallu  un geste préalable, un « je ne sais quoi », un « presque rien » pour initier ce don : « a l'issue d'une table ronde sur le vivre-ensemble réunissant des représentants des catholiques, protestants, juifs, musulmans et laïques, l'association des musulmans d'Arlon a donné un chèque de 2405 euros au rabbin Jean-Claude Jacob pour sauver la synagogue. » Sans cette initiative volontariste, il ne se passait rien. C’est dire que l’interculturel ne va absolument pas de soi, qu’il doit être précédé d’une initiative volontariste qui lance le processus  et suivi du dialogue proprement dit. Coup de chapeau donc à celles et à ceux qui ont lancé cette initiative qui donne du sens et de la saveur au vivre ensemble entre : « catholiques, protestants, juifs, musulmans et laïques. »
Il s’agit d’un geste simple mais qui pour celles et ceux qui l’accomplissent a beaucoup de sens et surtout donne du sens. On ne peut que s’en réjouir.
On ajoutera que « rabbi Jacob » à laissé aller les choses très loin dans la détérioration de sa synagogue dont il est dit qu’elle est la plus ancienne du pays.
MG 

Aucun commentaire: