vendredi 22 juillet 2016

La première école multi-réseaux va être créée à Bruxelles

Le Soir
Pierre Bouillon 



Concrètement, l’établissement d’enseignement secondaire dépendra de cinq pouvoirs organisateurs.
La rentrée scolaire 2017 sera historique. Pour la première fois, une école « multi-réseaux » va voir le jour. Le Soir a en effet appris que le gouvernement de la Communauté française venait d’approuver le projet. Concrètement, l’établissement d’enseignement secondaire dépendra de plusieurs pouvoirs organisateurs (PO), une grande première : trois PO publics (Communauté française, les communes de Molenbeek et de Berchem), un PO du réseau libre non confessionnel (l’ULB) et un PO privé (une ASBL). L’école sera située à Molenbeek et pourra accueillir 1.200 élèves dans deux bâtiments différents.
Une première qui bat en brèche la logique de notre système scolaire qui est bâti sur le fait que chaque école est organisée par un seul PO. Face au manque de moyens chronique, l’expérience pourrait être multipliée, du moins c’est le souhait du gouvernement dirigé par Rudy Demotte (PS). Du côté des socialistes, on explique que « la mise en commun de moyens financiers, c’est le sens de l’histoire ». Reste à voir si le poids chargé de l’histoire peut être aussi vite oublié et accepté par tous.


COMMENTAIRE DE DIVERCITY
« LA MISE EN COMMUN DES MOYENS FINANCIERS , C’EST LE SENS DE L’HISTOIRE »

Voici une phrase qui risque de faire couler beaucoup d’encre.
La Communauté française, désormais Wallobrux, pouvoir subsidiant   de tous les réseaux scolaires organisés (y compris le réseau islamique tout neuf) conformément au prescrit de la constitution est exsangue. Ce n’est pas sans conséquences.
La présente initiative pourrait bien en annoncer d’autres, prélude à une fusion de tous les réseaux officiels (Communauté, communes, province, libre non confessionnel, CoCov etc.
Et puisqu’on rêve éveillé, pourquoi ne pas envisager enfin le réseau unique. On sait très bien que les PO catholiques s’y opposeront bec et ongle. Sauf si… Sauf si ils deviennent l’initiateur d’une fusion générale sous leur propre égide…
MG

Aucun commentaire: