mardi 9 août 2016

Francken sur les expulsions des criminels: «J’ai battu tous les records»


Attaque à Charleroi
Theo Francken s’est défendu après l’agression à Charleroi de deux policières par Khaled Babbouri, ressortissant algérien visé par deux ordres de quitter le territoire.


• © Pierre-Yves Thienpont
L’agression de deux policières carolorégiennes par Khaled Babbouri, ressortissant algérien visé par deux ordres de quitter le territoire, a mis Theo Francken en position délicate. C’est que, depuis le début de son mandat, le secrétaire d’Etat N-VA à l’Asile et la Migration s’est fait le chantre des expulsions d’illégaux, et particulièrement quand elles concernent des criminels.
Le Vlaams Belang n’a d’ailleurs pas manqué de fustiger la « politique manquée » de Theo Francken. Le secrétaire d’Etat a répliqué en rappelant le nombre d’expulsions record depuis qu’il est aux affaires : «  141 criminels ont été expulsés le mois dernier. J’ai battu tous les records. Et en un an et demi, je suis à 1.500. Durant la totalité du mandat de Melchior Wathelet, il y en avait eu 300. Et sous Maggie De Block, 600.  »
Il a également souligné que Babbouri n’avait pas de casier judiciaire. Theo Francken rappelle enfin la difficulté particulière de renvoyer des illégaux en Algérie. Un message qui semble compris et entendu par l’opposition, hors extrême droite.
COMMENTAIRE DE DIVERCITY
L’HYDRE DE LERNE, DE NICE, DE VERVIERS ET DE CHARLEROI
Un illégal attaque un commissariat à la machette et un fils d’imam prêcheur de haine, malvenu lui aussi, parcourt les rues  de Verviers comme Zarathoustra les marchés en clamant non pas la mort de Dieu mais un  « mort au chrétien » tonitruant et en langue arabe.
Le peuple ne comprend pas et le peuple s’indigne avant que de se révolter. Les explications rationnelles de Théo Francken  (Il rappelle la difficulté particulière de renvoyer des illégaux en Algérie) ne parviennent à convaincre que lui-même.
Le silence de la raison engendre des montres et les monstres se multiplient comme l’Hydre de Lerne, le serpent mythologique à sept têtes. Elles  repoussaient à mesure qu'on les coupait, si on ne les abattait toutes d'un seul coup ce que fera Hercule. Il est où l’ Hercule qui nous en débarrassera ? Comment expliquer le silence des mosquées ? S’interroge-t-on suffisamment sur le rôle des écoles coraniques (près de 40 à Bruxelles) qui, attachées aux mosquées, endoctrinent les gamins des deuxième et troisième générations et enfoulardent les gamines  par un formatage précoce des cerveaux de culture musulmane ?
MG


VERVIERS: L'HOMME QUI APPELLE AU MEURTRE DES CHRÉTIENS EST LE FILS D'UN IMAM PRÊCHEUR DE HAINE
BELGA

Le jeune homme se promenant dans Verviers en appelant au meurtre des chrétiens est le fils d'un imam prêcheur de haine sous le coup d'un arrêté ministériel d'expulsion, confirme lundi le secrétaire d'Etat à l'Asile et la Migration Theo Francken. Dans la courte vidéo publiée sur un site français, on voit un jeune homme se promener dans Verviers et appeler, en arabe, au meurtre de tous les chrétiens. Theo Francken confirme qu'il s'agit du fils de l'imam prêcheur de haine.
Le secrétaire d'Etat a entrepris au printemps une deuxième tentative pour expulser l'homme du pays. Le prêcheur était allé en appel d'un premier arrêté d'expulsion devant le Conseil du contentieux des étrangers.
Le jeune homme qui apparait dans une vidéo tournée au centre de Verviers et qui lance un appel au meurtre de chrétiens, a été formellement identifié, a indiqué pour sa part lundi en fin de journée, Muriel Targnion, la bourgmestre de Verviers. Si dans un premier temps la police locale suivait deux pistes, à savoir deux jeunes âgés d'une quinzaine d'années connus pour être radicalisés, elle a finalement identifié l'auteur de ces propos. "Depuis quelques heures maintenant, le jeune homme que l'on voit sur cette vidéo a été formellement identifié", a indiqué Muriel Targnion. Si plusieurs sources avançaient qu'il pourrait s'agir du fils de l'imam radical de Dison, Shayh Alami, les autorités judiciaires et locales s'étaient refusées à confirmer cette information. Theo Francken, le secrétaire d'Etat à l'Asile et à la Migration a, quant à lui indiqué ce lundi soir qu'il s'agit bien du fils d'un imam connu pour ses prêches radicaux. Du côté du parquet de Liège division Verviers, on se refuse à commenter ce tout en précisant que l'on gère actuellement le dossier.


COMMENTAIRE DE DIVERCITY

La fille du pasteur d'Amsterdam
a perdu plus de coeurs
que son père n'a sauvé d'âmes.
Le fils de l’imam de Verviers
psalmodie en rue les sinistres couplets
que son père lui a infligés
Le fils de Zarathoustra
-son père nietzschéen ayant  proclamé mort le divin-
se fait aujourd’hui taper durement sur les doigts.

Aucun commentaire: