dimanche 18 décembre 2016

La Belgique compte quelque 450 détenus radicalisés


Belga

Cela représente environ un détenu sur 23. 


• ©PYT/Le Soir
Pas moins d’un détenu sur 23 pourrait être radicalisé en Belgique, selon une estimation de la Sûreté de l’Etat qui a compté quelque 450 détenus ayant un profil à risques en matière de radicalisation islamique, écrit De Tijd vendredi.
115 INCARCÉRATIONS POUR TERRORISME
Le nombre de détenus radicalisés est difficile à définir précisément, selon le ministre de la Justice Koen Geens (CD&V). Ces deux dernières années, environ 300 cas de radicalisation ont été signalés au sein des établissements pénitentiaires.
Environ 115 prisonniers sont actuellement incarcérés pour des faits relatifs au terrorisme. Le nombre de détenus potentiellement radicalisé est donc quatre fois plus élevé. L’augmentation du nombre de radicalisés ne coïncide pas avec le retour des foreign fighters, mais a fortement augmenté entre la fin 2014 et le début 2015.
COMMENTAIRE DE DIVERCITY
450 DJIHDISTES EN PUISSANCE
Il y a ceux qui sont en prison (450), il y a ceux qui sont qui trépignent pour partir en Syrie, il y a ceux qui aspirent à en revenir, il y en a ceux  qui hésitent encore entre délinquance et radicalisation, il y a les décrocheurs scolaires et sociaux, il y a …Cela fait du monde tout ça.
MG 

 
LES BELGES SURESTIMENT GRANDEMENT LE NOMBRE DE MUSULMANS EN BELGIQUE.
Le Soir
Selon une enquête intitulée « Perils of perception », les Belges estiment que 23 % de la population est musulmane. Une estimation erronée.

Plusieurs pays européens surestiment considérablement la population musulmane dans leur pays par rapport à la réalité, ressort-il d’une enquête réalisée par Ipsos (« Perils of perception ») et relayée par nos confrères du Guardian. Et la Belgique en fait partie, avec la France, l’Allemagne ou encore la Grande-Bretagne.
En effet, pratiquement tous les pays interrogés (40 au total) surestiment leur population musulmane, et la plupart a absolument tort. Si la France occupe la première marche du podium (nos voisins pensent que 31 % des Français sont musulmans, alors que cette branche de la population se situe autour des 7,5 %), notre pays n’est pas loin des estimations françaises.
Ainsi, les Belges pensent que 23 % de la population est musulmane (pratiquement une personne sur quatre). En réalité, le pourcentage exact est de… 7 %. Soit environ une personne sur 14. Sur l’avenir, cette tendance ne diminue pas. Les Belges pensent qu’ils atteindront 32 % de la population en 2020, alors que les prévisions réelles s’élèvent à 7,5 %. 

COMMENTAIRE DE DIVERCITY
ILLUSION MÉDIATIQUE
Il ne s’agirait donc pas d’une illusion d’optique  mais d’un leurre médiatique :la presse écrite et télévisée, la radio les réseaux sociaux sont des miroirs grossissants qui tronquent la perception de la réalité en focalisant sur les différences.  En somme le contraire de l’interculturel.
MG

Aucun commentaire: