dimanche 19 février 2017

Nouveau scandale dans une association bruxelloise? Des mandataires y sont très bien payés… mais pour quel travail?

rtl informations


Les rémunérations au sein de l'association publique "Les Cuisines Bruxelloises" posent question. Elle verse plusieurs milliers d'euros aux membres d'un bureau permanent qui ne se réunissent que quelques minutes deux fois par mois. Rien d'illégal en soi, mais la pratique est contestée à l'intérieur même de la structure. Eric Van Duyse et Ghislain Federspiel ont rencontré un membre de l'organisme.
L'association "Les Cuisines Bruxelloises" sont bien difficiles à trouver. Elle dispose d'un site internet, mais aucune adresse n'est indiquée, à peine un numéro de téléphone où personne ne répond. Pourtant, l'association a "pour mission de fournir des repas de qualité aux enfants des écoles et des crèches, aux patients des hôpitaux, aux résidents des homes…", peut-on lire sur internet.
Malgré nos multiples demandent, nos caméras sont interdites par la présidente de l'association publique, l'échevine PS bruxelloise Faouzia Hariche. Y aurait-il des casseroles derrière les cuisines?
UN MEMBRE DU CONSEIL D'ADMINISTRATION DÉNONCE
Un seul membre du conseil d'administration a accepté de nous parler, et lui aussi s'étonne du montant des indemnités des membres du bureau permanent. "C'est quand même un peu moins de 20.000 euros bruts par an", explique Guy Opdebeeck (cdH). Pour quel travail? "Bah… suivant les informations que je lis dans les rapports, deux réunions du bureau plus une réunion du conseil d'administration par mois, et une assemblée générale par an", ajoute-t-il.
En jetant un coup d'œil sur les comptes rendus récents du bureau permanent, on remarque par exemple que le 9 janvier la séance s'est ouverte à 17h05… et s'est clôturée à 17h25. Le 30 janvier, l'ouverte s'est faite à 17h05, la fermeture à 17h45. "En heures, c'est deux ou trois heures par mois, donc ça fait à peu près du 800 à 900 euros nets par mois", explique Guy Opdebeeck. De quoi irriter ce conseiller de CPAS qui côtoie les plus démunis au quotidien.
DEUX TYPES DE MANDATS
Pour bien comprendre, il y a deux types de mandats au sein des Cuisines Bruxelloises:
- Les 13 conseillers touchent des jetons de présence entre 70 et 600 euros par an.
- Les 13 membres du bureau permanent touchent quant à eux des indemnités annuelles qui s'élèvent à 19.419,48 euros en 2015, qu'ils soient actifs ou non, absents ou présents.

Une Rémunération… Pour Quel Travail?
Pour quelles compétences et quel travail ces sommes sont-elles versées exactement? On aurait bien voulu le savoir… "C'est peut-être le refuge des amis. C'est peut-être là où certaines personnes se réfugient pour avoir des versements substantiels par rapport à un travail", confie Guy Opdebeeck.


COMMENTAIRE DE DIVERCITY
LA RÉPUBLIQUE DES PETITS CAMARADES

Ne faisons pas semblant d'être surpris. Nous savons cela depuis très longtemps. Nous le devinions, du moins. Aujourd'hui toutes ces petites pratiques et combines lucratives sont enfin mises à jour. L'argent public est confisqué par une  classe de profiteurs inutiles. La colère monte, la sanction des urnes sera redoutable au bénéfice du PTB qui dans un premier temps jouera  à Monsieur propre, comme le fit la NVA. Mais voici que le président de la chambre Siegfried Bracke, un parfait Tartuffe vient d'être pris la main dans le sac. Les populistes ont beau jeu. Marine tirera les marrons du feu. Nous assistons  à la fin de la démocratie après une courte parenthèse d'un siècle environ. Attendons-nous à vivre sous le règne d'un totalitarisme soft. Certains s'en accommoderont comme ils s'accommodent de tout.
Mais attention, le mouvement d’accélère et les élections présidentielles françaises seront un événement à surveiller de près.
MG

Aucun commentaire: