mardi 21 février 2017

Présidentielle : Marine Le Pen au plus haut dans un sondage

Par lefigaro.fr 

 

Dans un sondage OpinionWay pour Les Échos, Radio classique et Orpi, la présidente du Front national a atteint lundi un record dans les intentions de vote au second tour.
Jamais la présidente du Front national n'avait été créditée d'autant d'intentions de vote dans le Présitrack, l'enquête quotidienne d'OpinionWay pour Les Échos, Radio classique et Orpi. L'institut indique lundi qu'en cas de duel face à François Fillon, Marine Le Pen pourrait recueillir 44% des voix. Si la victoire de l'ancien premier ministre (56%) est toujours envisagée, il a toutefois perdu six points depuis le 8 février, date à laquelle il était crédité de son score le plus élevé (62%).
Face à Emmanuel Macron, la présidente du FN est également à la hausse. L'ancien ministre de l'Économie est aujourd'hui crédité de 58% des voix face à l'eurodéputée (42%), mais c'est huit points de moins que le 8 février, là encore la date à laquelle il était au plus haut.
«Ce sont des chiffres à prendre avec précaution car tout change au lendemain du premier tour. Néanmoins elle n'a jamais été en situation si favorable. C'est inédit», relève Frédéric Micheau, le directeur du département “Opinion&Politique” d'OpinionWay. «On est loin des 82% de Jacques Chirac en 2002. Ça traduit une situation de force, qui se renforce», ajoute-t-il. «La polémique autour des policiers et les émeutes en banlieue parisienne lui ont été clairement profitables», avance Frédéric Micheau d'autant plus «qu'Emmanuel Macron est en perte de vitesse».
UNE CAMPAGNE PRÉSIDENTIELLE JUGÉE DE MAUVAISE QUALITÉ
Au premier tour, la patronne du FN est créditée de 27% des voix, soit un point de plus que vendredi dernier. Elle devance toujours le candidat de la droite et du centre François Fillon (20%, stable) et celui d'En Marche! Emmanuel Macron (20%, stable). Suivent le candidat socialiste Benoît Hamon (16%, stable) et Jean-Luc Mélenchon (12%, -1pt). Le président de Debout la France Nicolas Dupont-Aignan stagne à 3% tandis que l'écologiste Yannick Jadot, qui pourrait bientôt se désister au profit de Benoît Hamon, est à 2%.
Les sondés, invités à dire quel candidat a «marqué le plus de points au cours de la semaine passée sans penser au candidat qui a (leur) préférence», répondent Marine Le Pen à 27%, Emannuel Macron et Benoît Hamin à 22%, Jean-Luc Mélenchon à 10%. Seuls 9% répondent François Fillon, lequel doit encore faire face au “PenelopeGate”.
Enfin, 84% des personnes interrogées estiment que la campagne présidentielle n'est pas de bonne qualité, un niveau record. 


COMMENTAIRE DE DIVERCITY
MARINE LE PEN À 27% 

Tout peut arriver d’ici le scrutin de mai prochain.
Certes, il est peu probable que le score actuel de Marine Le Pen s’effondre. Au contraire. Mais ne faisons pas de pronostics. Et voyons calmement comment le candidat Fillon va se dépêtrer de ses difficultés avec la justice, comment le candidat Macron va décliner, enfin, son programme présidentiel, comment la gauche va affronter le combat ?
La France profonde, comme l’Amérique profonde, n’en peut plus du spectacle déplorable que lui offre la politique et c’est pareil en Belgique. Gageons que les campagnes qui s’annoncent porteront principalement sur les thèmes de l’immigration et celui de l’ enrichissement des politiques et des disparités énormes entre les revenus des plus riches et ceux des plus démunis. Un vent de révolte gronde…Attention que ceci ne se transforme en un rejet des valeurs démocratiques qui ont cours chez nous depuis plus d’un siècle.
Vous me direz qu’un siècle c’est très court dans l’histoire européenne.  
MG

Aucun commentaire: