dimanche 2 juillet 2017

De nombreux appels à inhumer Simone Veil au Panthéon



Par Léo Caravagna 
Figaro

Des voix s'élèvent pour réclamer sa panthéonisation. Plusieurs pétitions ont également été adressées à Emmanuel Macron.
Simone Veil sera-t-elle inhumée au Panthéon? Parmi les nombreux hommages rendus à cette grande dame, des dizaines de milliers d'internautes, des associations et de nombreuses personnalités appelent à la «panthéoniser». Seules quatre femmes sont actuellement inhumées sous la devise «Aux grands hommes, la patrie reconnaissante», dont deux sont entrées en 2015, Germaine Tillion et Geneviève de Gaulle-Anthonioz. Elles ont rejoint Sophie Berthelot et Marie Curie.
L'association féministe Politiqu'elles a lancé une pétition pour l'inhumation de Simone Veil, affirmant que «pour sa vie et son parcours de survivante de la Shoah, d'avocate pour les Droits des femmes et d'européenne [elle] mérite le Panthéon». Cette pétition a été signée par plus de 75.000 internautes sur le site change.org, et soutenue notamment par la présidente de la région Ile-de-France, Valérie Pécresse, ou encore par la comédienne espagnole Rossy de Palma.

«Simone Veil est assurément l'une des femmes qui a le plus impacté l'Histoire de France de manière positive au XXème siècle, et ses actions bienfaitrices ont encore des échos aujourd'hui. Aussi, Simone Veil est assurément la femme la plus digne de figurer au Panthéon», soutient une autre pétition sur change.org, signée par plus de 50.000 internautes.
Ces deux pétitions sont adressées au chef de l'Etat Emmanuel Macron.
Pour le radical de gauche Roger-Gérard Schwartzenberg, Simone Veil «entre aujourd'hui dans le Panthéon moral de la République». L'ancien ministre Bernard Kouchner a également déclaré à BFMTV: «Le Panthéon? Peut-être pas tout de suite, mais elle le mériterait.» De même, «Simone Veil aurait sa place au Panthéon», a écrit sur Twitter le sénateur PS Jean-Pierre Sueur.

COMMENTAIRE DE DIVERCITY
SANCTO SUBITO
Jean d'Ormesson : «Simone Veil était au-dessus de la médiocrité et de la méchanceté du monde»

La laïcité ne dédaigne pas  célébrer ses saints quand l'occasion se présente. Celle-ci est carrément providentielle. Du pain béni pour Micro-Macro-Macrounet. Une occasion qu'il ne manquera pas de saisir et d'exploiter à ad majorem gloriam regis.
Simone  Weil au Panthéon donc où cela manque cruellement de femmes.  Et tout de suite. Une seconde occasion de ce type  ne se présentera pas avant longtemps. De plus elle n'était pas tout à fait de droite ni tout à fait de gauche. Qui dit mieux.
MG

Aucun commentaire: