mercredi 9 août 2017

Au PS, les fédérations obtiennent un délai pour conclure le Chantier des idées.


Le Soir 


  
Bureau politique exceptionnel dès le 21 août, congrès statutaire le 24 septembre, et congrès idéologique clôturant les Chantiers des idées mi-novembre... Trois rendez-vous majeurs pour tenter de conjurer la crise qui le ronge.

Di Rupo joue gros à la présidence d’un parti passablement déstabilisé, ostracisé même, à relancer absolument.
Aun an des élections communales, et des législatives six mois plus tard, la rentrée politique francophone, fin août, s’apparentera à un vrai nouveau départ pour tous les partis. 


COMMENTAIRE DE DIVERCITY
L'EFFET PAPILLON 

L'effet Elio a cessé depuis longtemps de booster le plus grand parti de Wallonie qui risque d'imploser en faisant s'évaporer la Belgique.
On aurait pu imaginer que Paul Magnette monte sur la passerelle et prenne les manettes. Il s'y refuse. Il aurait pu faire le ménage et décider de naviguer de conserve avec un  MR et un PS "désinfectés" des divers scandales qui l'ont contaminés.
C'est l'ensemble de la classe politique francophone qui en eût bénéficié.
Quo vadis Belgica? Personne ne le sait mais c'est extrêmement préoccupant. Il se murmure en Flandre que le CD&V n'en peut plus de gouverner avec  la N-VA.
Tout peut donc arriver; et son contraire.
Franchement pas de quoi être rassuré.
MG

Aucun commentaire: