vendredi 6 octobre 2017

A la recherche d'un consensus sur la concession de la Grande mosquée de Bruxelles


Le Vif

La commission d'enquête parlementaire chargée de se pencher sur les attentats du 22 mars veut réexaminer la concession accordée à la Grande mosquée de Bruxelles. Des experts examinent plusieurs pistes à ce propos.
Hjikl     


Grande Mosquée de Bruxelles, située dans le parc du Cinquantenaire © Wikicommons 

L'objectif est d'aboutir à un consensus lundi prochain, a affirmé mercredi le président de la commission Patrick Dewael (Open Vld), lors d'entretiens accordés au quotidien Het Belang van Limburg et à Radio 1 (VRT).
La Grande Mosquée de Bruxelles est actuellement financée au départ de l'Arabie Saoudite, échappant ainsi en grande partie au contrôle des autorités belges. Le Centre Culturel Islamique de Belgique a bénéficié d'une concession du sol pour 99 ans, à l'initiative de feu le roi Baudouin. "Qu'à présent un satellite de l'Arabie saoudite répande un islam wahabite qui soumet nos lois à une religion au départ d'une de nos propriété est inacceptable pour tous les membres de la commission. Leur lecture de la religion méconnaît les principes fondamentaux sur lesquels est fondé notre état de droit", a justifié M. Dewael.
On avait appris avant les vacances que la commission d'enquête souhaitait réexaminer la concession. Une des pistes, suggérée par un des experts, est de placer la mosquée sous la coupe de l'Exécutif des musulmans mais différents partis ont des doutes à ce sujet. Ainsi, la N-VA n'a pas confiance en cette instance, écrivait le quotidien De Morgen, mardi.

Interrogé au cours de l'émission "Matin Première" (RTBF), le président de l'Exécutif des musulmans de Belgique, Salah Echallaoui a précisé mercredi matin que son organisation n'avait "aucun contrôle" sur la Grande mosquée. Celle-ci "n'est pas reconnue donc elle n'est pas liée structurellement à l'Exécutif des musulmans de Belgique dont elle n'a pas participé au renouvellement en 2014. Elle ne figure pas parmi les 292 mosquées qui ont signé une adhésion à la Constitution et aux lois du peuple belge", a-t-il souligné.
Concernant le retrait de permis de séjour de l'imam de la Grande mosquée, A.S., annoncé mardi par le secrétaire d'Etat à l'Asile et à la Migration, Théo Francken, Salah Echallaoui assure que l'Exécutif des musulmans "n'avait aucune information à ce sujet".


COMMENTAIRE DE DIVER CITY
EFFETS D'ANNONCE 

"292 mosquées ont signé une adhésion à la Constitution et aux lois du peuple belge". On s'en réjouit et on s'en félicite. On ne nous dit pas cependant combien ont refusé de signer et pourquoi. Est-ce admissible que la principale d'entre elle, la plus emblématique  située au cinquantenaire fasse partie des réfractaires?
On vit dans un Etat de droit et on s'en félicite mais n'est-ce pas là faire preuve d'un laxisme coupable?
Un petit supplément de transparence ne ferait de tort à personne.
MG





Aucun commentaire: