lundi 9 octobre 2017

Pascal Smet: «On veut la démolition du viaduc Herrmann-Debroux, à terme»


La commission infrastructure du parlement bruxellois est réunie, ce lundi.


© Photo News

La commission infrastructure du parlement bruxellois est réunie ce lundi depuis 14h. Au programme du jour, la fermeture du viaduc Herrmann-Debroux, qui occasionne de gros embarras de circulations aux entrée de la capitale.
Pascal Smet, le ministre de la Mobilité, a expliqué vouloir « la démolition du viaduc Herrmann-Debroux » et que des «  études sont en cours pour bien préparer ce dossier  ». Si elle a lieu, la démolition se fera «  sous la législature suivante  ».

Pascal Smet avait laissé entendre que le viaduc pourrait être rouvert dès jeudi. Il a toutefois nuancé les propos qu’il a tenu en déclarant que le viaduc ne serait pas «  rouvert à n’importe quel prix  ».
VINCENT DE WOLF S’EN PREND À PASCAL SMET
Vincent De Wolf s’en est pris à Pascal Smet. «  Soit vous êtes incompétent, soit vous êtes irresponsable, soit les deux à la fois  », a-t-il déclaré.
«  Je ne vais pas polémiquer sur le passé. Je n’ai pas envie de le faire. Je suis payé pour bosser  », a répondu Pascal Smet.
L’ÉTAT DU VIADUC EN QUESTION
Le ministre de la Mobilité a donné plus d’informations sur l’état du viaduc Herrmann-Debroux. «  Le viaduc n’a plus la capacité portante prévue lors de sa conception. Les ingénieurs ne sont pas en mesure de dire si le viaduc est assez stable. Peut-être est-ce le cas, mais personne n’ose risquer de le garder ouvert  », a-t-il expliqué. 


COMMENTAIRE DE DIVERCITY
«ON VEUT LA DÉMOLITION DU VIADUC HERRMANN-DEBROUX, À TERME» 

C'est qui ce "on"? Le gouvernement de la Région Bruxelles capitale?
Il est en ce moment à Berlin pour promouvoir l'image de Bruxelles à l'étranger tandis de Pascal-Smet-la-Gaffe la détruit.
"On" c'est donc tout d'abord et avant tout le binome Smet /Gosuin. Gosuin c'est le bourgmestre empêché de la commune d'Auderghem sur le territoire de laquelle se trouve le viaduc polluant et hideux. "On" vote en 2018 à Auderghem, il est normal que Gosuin fasse montre de son hostilité au viaduc. Soit.  Mais Smet, il représente qui au juste? La tendance SPA au sein de la majorité régionale soit une toute petite minorité de Bruxellois. Son "on" est donc un minuscule "on". Et qu'est ce qu'"on" propose comme solution alternative?
Rien évidemment si ce n'est le chaos soir et matin dans les rues d'Auderghem. Ils vont être contents les Auderghemois et ravis les navetteurs. Aucune importance, ces derniers ne votent pas dans la Région de Bruxelles Capitale, ni même à Auderghem. Donc, "on s'en tape" de ces anciens Bruxellois qui ont tourné le dos à la capitale et opté pour la ceinture verte et se désolidarisent du sort des Bruxellois.     
"On" ne rêve que de supprimer viaducs et tunnels dont "on" néglige l'entretien depuis que le PS au pouvoir à la région, autrement dit depuis sa création. "On" n'a pas l'air de se soucier beaucoup de la mobilité au sein de la capitale de l'Europe laquelle pourrait fort bien décider, si la mobilité devenait infernale à Bruxelles- ne l'est-elle pas déjà- d'opter pour un autre siège européen. Est-ce cela que secrètement "on" veut? Vincent De Wolf à Pascal Smet: «  Soit vous êtes incompétent, soit vous êtes irresponsable, soit les deux à la fois  »
Chacun en décidera en 2019 au moment de revoter.

MG
 

Aucun commentaire: