dimanche 12 novembre 2017

Jan Jambon condamne les émeutes à Bruxelles: «Une agression inacceptable»


Jan Jambon © Belga

Par T. Dne Le Soir
Au moins 22 agents de police ont été blessés lors d’émeutes dans le centre de la capitale à la suite de la qualification du Maroc pour le Mondial 2018.

Le ministre de l’Intérieur Jan Jambon (N-VA) condamne ce dimanche matin les émeutes qui ont éclaté dans le centre de Bruxelles ce samedi soir à la suite de la qualification du Maroc pour le Mondial qui aura lieu en 2018 : «  Une agression inacceptable, écrit-il sur Twitter. Le vivre-ensemble implique le respect, aussi pour les policiers qui s’engagent pour notre sécurité jour et nuit.  » Le tweet est également partagé par le Premier ministre Charles Michel.

Agression inacceptable ds centre BXL. Le vivre-ensemble implique le respect, aussi pr policiers qui s’engagent pr notre sécurité nuit & jour
22 agents de police ont été blessés lors des émeutes. Deux voitures ont par ailleurs été incendiées et plusieurs magasins ont été pillés. Personne n’a encore été interpellé, indiquait ce dimanche matin la police. Mais elle a annoncé qu’elle utiliserait les images des caméras de surveillance pour identifier les auteurs.
Environ 300 personnes étaient impliquées. 


COMMENTAIRE DE DIVERCITY
DOUBLE NATIONALITÉ? "LE VIVRE-ENSEMBLE IMPLIQUE LE RESPECT" 

Ces 300 hooligans ont-ils la double nationalité? Se sentent-ils plus marocains que belges? Quelle est la nature des frustrations profondes qui les incitent à briser des vitrines de magasins, à incendier des voitures parquées en rue? Quel âge ont-ils et de quelles communes sont ils issus?  Comment se sont-ils rassemblés à la Bourse? A quel appel ont-ils répondu? SMS, internet? A quelles sanctions s'exposent les hooligans? Les meneurs?
Et surtout  de qui émanent les mots d'ordre? Daesh a-t-il revendiqué la chienlit?
Le vivre-ensemble implique évidemment  le respect même si c'est Jambon qui le dit.
Ces questions sont jusqi'ici sans réponse pour qui consulte les medias.
Il faudra absolument y revenir.
MG


Aucun commentaire: