mercredi 8 novembre 2017

Une sur Tariq Ramadan : Charlie Hebdo croule sous les menaces de mort

Par Bruno Rieth 
Marianne


Depuis leur Une sur l'affaire Tariq Ramadan, la rédaction de "Charlie Hedo" subit une campagne d'insultes mais également des menaces de mort. Des messages à ne pas prendre à la légère.
Depuis ce mercredi 1er novembre, le journal Charlie Hebdo est victime d'une campagne d'insultes et, plus grave, de menaces de mort. En cause leur Une sur l'affaire Tariq Ramadan, affaire déclenchée par les témoignages de femmes qui accusent l'"universitaire" d'agressions sexuelles. On y voit un Tariq Ramadan, tout sourire, le braquemard en étendard, déclamant pour sa "défense" : "Je suis le 6e pilier de l'islam". Un humour typique de Charlie Hedbo.
Twitter Ads info and privacy
Dans la journée, le mot-dièse #CharlieHebdo se hisse dans les tendances du jour sur Twitter rapporte le journal 20minutes évoquant une couverture qui a "suscité de vives réactions et a divisé les internautes". On y retrouve les débats habituels qui tournent autour de la supposée obsession de Charlie Hebdocontre l'islam. Certains tentent tout de même de rappeler que le journal tape sur toutes les chapelles et préfère les sujets politiques plutôt que religieux...


COMMENTAIRE DE DIVERCITY
JE NE SUIS PLUS CHARLY

Franchement, ils ne m'ont jamais fait rire avec leurs galéjades et leurs provocations.  Cela dit l'attentat contre eux fut une horreur absolue à jamais impardonnable. L'immense  solidarité Charly avait suscité toute ma sympathie. Pas ceci. Le procès médiatique instruit contre la personne  de Tariq Ramadan relève du règlement de compte. On a le droit de ne pas partager ses idées et la manière -au demeurant brillante- dont il les développe. Mais attaquer l'homme pour le réduire au statut d'un DSK au petit pied (j'allais écrire autre chose) relève de la bassesse.
L'affaire Weinstein, après l'affaire DSK fait peser sur l'occident une chape de puritanisme pudibond qui pue autant que les harceleurs impunis. Je n'ai aucune sympathie pour ces infâmes goujats ni pour ces dames qui se sont laissées abuser -un moment de honte vite oublié- pour de substantiels avantages ou promotions canapé et qui, fortune faite, viennent dénoncer leurs abuseurs bienfaiteurs après des décennies de silence complice. Dans quel monde de Tartuffes vivons-nous?
A propos quel est le féminin de Tartuffe? 
MG
 
  
Antoine Lévèque
✔@Antoine_Lvq
"Horrible la une de Charlie Hebdo sur Tariq Ramadan, ils sont vraiment obsédés par l'Islam !!!"
Twitter Ads info and privacy
C'est au-delà de ce débat que d'autres utilisateurs se sont adonnés à un tout autre genre de messages :
"Moi fiché S ou pas, Charlie Hebdo ça va vite s'arrêter" ;
"C'est pour quand le prochain attentat chez Charlie Hebdo s'il vous plaît ???" ;
"Charlie Hebdo sont un tas de déchets, et s'il faut d'autres tueries pour le rappeler, je dis que ça ne nous ferait pas que du mal" ;
"Une erreur et on retiens (sic) la leçon mais vous voulez continuer à jouer venez pas pleurer quand y' aura vos corps en morceaux" ;
"Ils méritent un deuxième round Charlie Hedbo de mes couilles ça ne leurs (sic) a pas suffit"...
Voici ce qu'on peut lire, entre autres, sur les réseaux sociaux. Certains de ces messages ont depuis été supprimés, les autres sont toujours présents malgré les signalements.
C'est pour quand le prochain attentat chez Charlie Hebdo s'il vous plaît ???
Un internaute sous pseudonyme
Des appels au meurtre que le politologue Laurent Bouvet et l'élu socialiste Amine Khatmi, tous les deux membres du Printemps Républicain, ont vivement dénoncés.

Aucun commentaire: