jeudi 28 décembre 2017

Ras-le-bol généralisé au MR vis-à-vis de la N-VA et en particulier de Theo Francken


© AFP 

Le Vif 

"Avec l'affaire du Soudan, nous sommes parvenus aujourd'hui aux limites de ce qui est déontologiquement supportable", relève l'eurodéputé libéral Gérard Deprez (MR) et proche du Premier ministre Charles Michel, dans les lignes de L'Echo mercredi. Le quotidien affirme qu'au MR, c'est le 'ras-le-bol' généralisé par rapport à la N-VA, et singulièrement son secrétaire d'Etat à l'Asile Theo Francken. 

"On ne peut pas le dire autrement que comme ceci: renvoyer des gens vers le Soudan, c'est inacceptable", souligne Gérard Deprez. "Et on ne peut pas se retrancher derrière le fait que d'autres Etats européens procèdent de la sorte également, on ne collabore pas avec les services d'une dictature. Pour moi, ainsi que pour de nombreux électeurs MR, c'est à la limite du supportable", fustige le libéral.
Dans les rangs libéraux, plusieurs sources anonymes (ministériel et parlementaire) s'insurgent contre le secrétaire d'Etat Francken et la déloyauté de la N-VA vis-à-vis du Premier ministre. "Sans respect de la hiérarchie gouvernementale, il ne reste rien. Que Francken démissionne ou que Charles le fasse démissionner. On en a ras-le-bol, il pousse le Premier ministre à la faute et nous, comme de loyaux bons petits soldats, on doit venir le défendre au Parlement. Cela n'est plus admissible", enrage un influent député dans l'analyse du quotidien.
LE PREMIER MINISTRE RENVOIE AUX RÉSULTATS ATTENDUS DE L'ENQUÊTE
Le Premier ministre Charles Michel n'a pas souhaité réagir mercredi aux critiques au sein de son parti, le MR, sur l'attitude du secrétaire d'État Theo Francken (N-VA) dans l'affaire des expulsés soudanais qui auraient subi, à leur retour à Khartoum, de mauvais traitements voire de la torture.
"L'enquête (du Commissariat général aux Réfugiés et Apatrides, NDLR) sur les conséquences des rapatriements a été ouverte vendredi. Elle est indépendante. Mais elle nécessite un minimum de temps", a commenté le cabinet de M. Michel.


COMMENTAIRE DE DIVERCITY
L'EXASPÉRATION 

. "Sans respect de la hiérarchie gouvernementale, il ne reste rien. Que Francken démissionne ou que Charles le fasse démissionner" (GD)
On aimerait savoir ce que Louis Michel, père de Charles et sans doute aussi de la suédoise, pense de tout ceci. Il se pourrait bien que Gérard Deprez lui serve de porte-voix mais c'est une pure hypothèse. Que veux le MR? Le sait-il, le veut-il vraiment? Il semble  perplexe, tellement perplexe.
On parle volontiers et à raison de la crise du PS, de celle du CDH mais quid du MR trois ans après son compagnonnage inattendu avec la NVA sécessionniste?   Comment ce MR regarde-t-il l'avenir proche, quelle est sa stratégie pour les élections de 2018/2019? La plateforme électorale de la N-VA se devine entre les lignes: grande fermeté vis à vis de l'immigration et des réfugiés (l'effet Francken), non sortie du nucléaire et poursuite de la politique économique d'inspiration très libérale, domination de fait de la Belgique avec la complicité tacite du MR.  Mais quelle est la stratégie des bleus? Reconduire une suédoise dans laquelle la NVA s'affirme de plus en plus et dont le CD&V semble vouloir se retirer? Renouer avec les socialistes en déroute? Retourner sur les bancs de l'opposition mais qui prendrait alors le pouvoir au niveau fédéral avec une NVA qui ne semble pas vouloir faiblir en Flandre et qui dit son refus catégorique de s'unir au parti de l'homme au noeud pap.
La Flandre confirme son virage à droite, la Wallonie, comme l'Angleterre, semble attirée par un gauchisme débridé à la Corbyn, une coalition régionale PS/ PTB/écolo sous la houlette d'une FGTB régionaliste prend forme. Bodson (FGTB) adopte des accents renardistes.
Charles Michel donne l'impression d'être au bord de l'exaspération.
Dans quel état d'esprit est-il? Comment vit-il la lourde tutelle de Bart De Wever dont il est, il le sait, l'otage consentant. Syndrome de Stockholm? La photo qui montre  les crânes rasés de Michel et Francken en face à face est fascinante. Qui est le serpent; qui le charmeur de serpent? On se le demande...
MG
 

Aucun commentaire: