jeudi 11 janvier 2018

Kristof Calvo: "Est-ce qu'on a encore un Premier ministre ou pas?"

La Libre
BELGA


"La question d'aujourd'hui et pour les prochains jours c'est vraiment: est-ce qu'on a encore un Premier ministre ou pas?", s'est interrogé jeudi matin, sur la Première, le député Groen Kristof Calvo, quelques heures avant que Charles Michel vienne s'exprimer au Parlement pour la première fois depuis les informations selon lesquelles des Soudanais renvoyés à Khartoum auraient été torturés.
Interrogé sur ce qu'il attend du débat avec le Premier ministre en séance plénière jeudi après-midi, Kristof Calvo ne s'est pas montré tendre. "Les derniers temps, on a un peu l'impression que Charles Michel est devenu le secrétaire du programme de la N-VA et ce n'est jamais une bonne chose, ni pour le MR, ni surtout pour le pays", a-t-il constaté, en faisant référence au dossier des Soudanais renvoyés à Khartoum et au Pacte énergétique, que la N-VA conteste. Ecolo-Groen demande "qu'on arrête avec les missions d'identification de Soudanais en collaboration avec le régime de Khartoum". "C'est inacceptable, incompréhensible qu'on travaille avec des fonctionnaires d'un régime pareil", a souligné le député Groen.
"Imaginez qu'on ait eu la même discussion pendant la période de l'arc-en-ciel: à l'époque, les droits de l'homme étaient au coeur de notre politique! Maintenant on travaille ensemble avec un pays où on sait déjà qu'il y a des tortures." S'il se demande "s'il y a encore de vrais libéraux côté francophone", Kristof Calvo épingle aussi "la responsabilité énorme du CD&V et des libéraux". Son collègue Wouter De Vriendt, interrogé dans De Ochtend (Radio 1) s'est dit "particulièrement déçu" de l'attitude du CD&V. "Que Theo Francken collabore avec une dictature puis mente à la population et au Premier ministre, c'est complètement fou", a-t-il commenté. "Le CD&V contribue à rendreycette politique inhumaine possible. Si le parti est impliqué, il s'est vraiment aplati", a estimé Wouter De Vriendt à la radio flamande.


COMMENTAIRE DE DIVERCITY
L'OPPOSITION S'OPPOSE

C'est bien là son premier devoir. Calvo est un garçon pugnace, son seul défaut est de ne pas appartenir au personnel politique francophone. On imagine qu'Hervé Hasquin apprécie son tempérament pugnace et offensif. Si groen monte dans les sondages, il y est sans doute pour quelque chose.
MG

Aucun commentaire: