lundi 27 août 2018

Questionnaire


J'ai décidé, je l'ai dit, de transformer mon blog DiverCity en blog de campagne électorale y compris  sur les sujets tabous  qui fâchent.
Voici quelques questions  sur des dossiers clivants sans langue de bois.
Quelques questions me traversent l'esprit. 

1. Les vacances scolaires  touchent à leur fin. Votre activité professionnelle ne vous permet pas d'occuper vos enfants pendant deux mois. Êtes vous satisfaite par l'offre d'activités sportives et de loisirs que Schaerbeek offre aux jeunes? Quelle sont vos suggestions pour l'an prochain?
2. Êtes vous satisfaite de l'offre scolaire à Schaerbeek et plus précisément de l'enseignement qu'y reçoivent vos enfants?
3. Quid des garderies, des études dirigées, de leur prix, de la qualité du service?
4. Schaerbeek  a fait un énorme effort ces dernière années en matières de plaines de jeux et de mobilier urbain pour les enfants et les ados.  Est-ce suffisant selon vous, est-ce adéquat ou avez vous des suggestions à faire?
5. Êtes vous satisfait(e)s de l'enseignement que reçoivent vos enfants à Schaerbeek? Points forts et points faibles?
6. Ressentez-vous une ingérence de certains imams dans certaines mosquées?
7. En tant que jeune femme émancipée et libre ressentez vous des attitudes déplaisantes de la part de certains  jeunes hommes en rue et dans les espaces publics?
8. Le parc Josaphat a été rénové à grands frais par Irisnet. Le trouvez vous bien entretenu par la commune, vous y sentez-vous en sécurité? Participez vous aux activités qui y sont organisées?
9. Que pensez-vous de la magnifique Laiterie du Parc rénovée à grand frais et enfin ouverte au public?
10. Saint-Gilles est fière de son parvis aux nombreuses terrasses très animées en été; Ixelles se félicite de sa place Flagey qui vit intensément, de sa place de Londres, de son quartier Saint Boniface. Et Schaerbeek?
11. Participez vous à la vie culturelle de votre quartier, de votre commune. En êtes vous satisfaite?
12. Avez-vous jamais envisagé de changer de commune? Pourquoi? Pourquoi pas?
13. Que pensez vous de l'offre en café, restaurants, tea-rooms etc.?


Voici les réponses cash de la candidate Fanane AZMI

ÊTES VOUS SATISFAITE DE L'OFFRE SCOLAIRE À SCHAERBEEK ET PLUS PRÉCISÉMENT DE L'ENSEIGNEMENT QU'Y REÇOIVENT VOS ENFANTS?
Mes enfants ne fréquentent pas une école schaerbeekoise car je n’avais ni l’envie ni le temps de faire des recherches et enquêtes afin de choisir l’établissement qui correspondrait le mieux à mes enfants, j’ai donc décidé de les scolariser ailleurs, dans des écoles dont je connaissais la réputation via d’autres parents qui y avaient inscrits leurs enfants.

         RESSENTEZ VOUS UNE INGÉRENCE DE CERTAINS IMAMS DANS CERTAINES MOSQUÉES?
Je ne fréquente plus les mosquées depuis ma majorité, mais d’après ce que j’entends et constate, il me semble, que le problème est toujours le même depuis les années 80-90 (avant, je ne sais pas) ; malgré le fait que la communauté musulmane le nie fermement, mais cela est une autre histoire.

EN TANT QUE JEUNE FEMME ÉMANCIPÉE ET LIBRE RESSENTEZ VOUS DES ATTITUDES DÉPLAISANTES DE LA PART DE CERTAINS  JEUNES HOMMES EN RUE ET DANS LES ESPACES PUBLICS.
. Oui, très souvent. Je véhicule une image qui ne plaît pas à certains et ils n’hésitent pas à me le faire savoir par leurs insultes, crachats et autre signes agressifs, lorsque cela ne dégénère pas vers quelque chose de plus violent. J'aimerais le développer. Il s’agit d’un vaste sujet, il faudrait beaucoup de temps afin d’en parler de la manière la plus complète possible.  Il y a réellement un problème et on essaie de l’occulter, car malheureusement, les comportements que je dénonce sont le fait de certaines personnes que l’on veut éviter de « stigmatiser ». Or, il ne s’agit plus de stigmatiser ou d’avoir peur de stigmatiser qui que ce soit, il s’agit de trouver des solutions afin de régler ces problèmes.  Sinon, tout cela va vraiment empirer.
Peu importe qui vous êtes, envisagez-vous réellement de laisser vivre dans l’insécurité le reste de leur vie vos femmes et filles ? Vos sœurs ? Vos amies ? Arrêtez-vous un moment, et ne vous dites pas « cela ne me concerne pas », car oui cela vous concerne. Peut-être pas directement, peut-être pas aujourd’hui… Ou cela vous concerne mais vous minimisez le problème pour une raison ou une autre. Posez-vous la question et méditez dessus un moment, vous serez surpris de votre prise de conscience.

LE PARC JOSAPHAT A ÉTÉ RÉNOVÉ À GRANDS FRAIS PAR IRISNET. LE TROUVEZ VOUS BIEN ENTRETENU PAR LA COMMUNE, VOUS Y SENTEZ-VOUS EN SÉCURITÉ? PARTICIPEZ VOUS AUX ACTIVITÉS QUI Y SONT ORGANISÉES?
          J’aime le parc, nous avons la chance d’avoir un parc magnifique. Je participe à certaines activités lorsque l’occasion se présente

QUE PENSEZ VOUS DE LA MAGNIFIQUE LAITERIE DU PARC RÉNOVÉE À GRAND FRAIS ET ENFIN OUVERTE AU PUBLIC.
Trop chère, mauvaise utilisation de l’espace terrasse alors qu’il y a tellement de place, on peut faire mieux. Mais malgré cela, c’est un lieu central où les gens peuvent se retrouver. Maintenant, je doute que la mixité sociale, pourtant « chère » à nos élites, y soit recherchée.

SAINT-GILLES EST FIÈRE DE SON PARVIS AUX NOMBREUSES TERRASSES TRÈS ANIMÉES EN ÉTÉ; IXELLES EST FIÈRE DE SA PLACE FLAGEY QUI VIT INTENSÉMENT, DE SA PLACE DE LONDRES, DE SON QUARTIER SAINT BONIFACE. ET QUID DE SCHAERBEEK?  Il y a de très beaux endroits où l’on peut boire ou manger. Je fréquente plutôt la place des chasseurs ardennais ainsi que la brasserie Lalaing par habitude (oui, j’ai mes petites valeurs à moi haha). J’ai également découvert  avec des copains récemment, une ambiance jeune et décontractée. Je n’hésite évidemment pas à découvrir d’autres endroits. Cependant, dans le bas de Schaerbeek, l’offre n’y est pas si plaisante, et dans la plupart des endroits, on ne voit aucune femme, cela ne donne vraiment pas envie de s'y installer.

AVEZ VOUS JAMAIS ENVISAGÉ DE CHANGER DE COMMUNE? POURQUOI? POURQUOI PAS?
Oui, bien sûr. J’étais fatiguée des insultes intempestives et autres comportements, mais partir serait donner le pouvoir à ceux qui ne veulent pas du bien à la ville. Il me semble que le meilleur à faire est d’y rester et d’essayer de changer les choses. Peu importe qui nous sommes, nous avons la capacité d’apporter notre pierre à l’édifice, il suffit de se lancer. C'est pour cela que j'ai décidé de m'engager politiquement.







Aucun commentaire: