jeudi 13 septembre 2018

DU CÔTÉ GOURMAND, DU CÔTÉ DE L'INTERCULTUREL


J'ai croisé ce matin la ravissante journaliste phare du JT Hadja Lahbib  à la table d'hôte de Côté gourmand à Schaerbeek . Décidément, cet endroit épatant est un vrai creuset cosmopolite. Le cadre est Art néo-nouveau avec une façade art déco de belle facture et une terrasse aussi branchée -mais moins snob- que celle du Voltaire "Plache" Brugman. C'est, de fait, "the place to be" à Schaerbeek, à un jet de pierre du part Josaphat et à l'angle Deschanel-Bertrand. On y entend toutes les langues, y compris le français et le néerlandais. On y voit quelquefois des  femmes voilées, d'autres en cheveux. Le café y est délicieux, les croissants exquis. Le matin on s'arrache les deux exemplaires du Soir. Les joggeurs et joggeuses s'y pressent devant un café serré. Suivent les travailleurs du petit matin, toutes origines confondues.  On y croise à l'heure du déjeuner des cadres en costards et des ouvriers en bleu de chauffe, des dames chics du Brusilia et des enseignantes schaerbeekoises. On y cause sans complexe avec sa voisine, son voisin et plus souvent qu'à son tour avec Georges Verzin qui y a établi son quartier général.   Mon labrador croisé malinois y retrouve son ami "tervuren" à poils longs.
Le service est bon enfant, le patron convivial et la musique agréable sans plus. Les sandwichs sont savoureux  et les pâtisseries de belle qualité.
Il se dit que plusieurs clients grincheux publient des posts hostiles et critiques sur facebook. Je tombe des nues.
Côté gourmand est précisément un de ces rares  établissements schaerbeekois qui, tellement bien, jouent leur rôle d'incubateur interculturel.
A comme on aimerait que s'ouvrent à Schaerbeek d'autres lieux de cette qualité. Un bémol malgré tout: on souhaiterait que le patron mette à la disposition de la clientèle un éventail de quotidiens francophones, flamands et même anglais, comme au Belga, à l'Ultime atome , l'Union ou au bar de matin.
Wait and see.
Marc Guiot

Aucun commentaire: