mardi 4 septembre 2018

Si vous êtes heureux, c'est notamment à eux que vous le devez




La Libre
BELGA

Une étude réalisée par l'Université de Gand révèle que des enseignants inspirants font de nous des adultes plus heureux.
Les personnes qui ont été inspirées par leurs professeurs voient leurs chances de se sentir plus heureuses, plus tard, augmenter de 68%. C'est ce que révèle vendredi l'Enquête nationale du Bonheur réalisée par l'Université de Gand (UGent) et l'assureur-vie NN auprès de 3.770 Belges. La qualité de nos relations pendant l'enfance et l'adolescence, ainsi qu'un environnement favorisant l'affection, la stabilité et la confiance sont décisifs pour notre bonheur à un âge plus avancé. Ainsi, environ 43% des Belges affirment avoir été inspirés par leurs professeurs dans leur jeunesse. 



COMMENTAIRE DU SCHAERBEEOIS RÉCALCITRANT

Merci à mes professeurs de l'athénée Fernand Blum de m'avoir ouvert l'esprit (entre 1959 et 1965). Merci de m'avoir  donné le goût d'apprendre et surtout de comprendre, de m'avoir instillé l'esprit critique et l'engagement citoyen. Merci aux merveilleux élèves que, jeune professeur j'ai vu défiler dans mes classes. Merci aux professeurs que, jeune préfet, j'ai pu recruter et former en toute liberté grâce à la libéralité du Pouvoir organisateur schaerbeekois. Merci à mes successeurs d'avoir choisi de perpétuer dans cet athénée centenaire ce magnifique esprit de "rigueur à visage humain".
Merci aux échevins de l'Instruction publique qui se sont succédé à la tête du Pouvoir Organisateur schaerbeekois d'avoir permis à cette école d'exception de perpétrer un enseignement d'excellence dans un esprit  frondeur et de grande indépendance.  




PLUTÔT QUE DE FAIRE DE L'ÉCOLE UN PLAISIR, VOUS LA TRANSFORMEZ EN UNE TERRIBLE TORTURE.

La rentrée des classes ne réjouit pas tous les élèves, preuve avec cette lettre d’un enfant rebelle à la reprise des cours, avec explication de texte : le jeune écolier pointe du doigt une pédagogie parfois humiliante et un enseignement qui, semblerait-il, le terroriserait ! Messieurs les professeurs, vous n’avez qu’à bien vous tenir ! Bonne rentrée à tous !

Cher Monsieur,
J’écris cette lettre pour mon propre bien et celui des autres garçons. Vous les professeurs, plutôt que de faire de l’école un plaisir, vous la transformez en une terrible torture pour les élèves en difficulté. Pour ma part, je n’ai jamais vraiment aimé l’école mais depuis que je suis arrivé à R..., je suis tout simplement terrifié à l’idée d’aller en cours. C’est de la faute de toutes vos railleries et de vos moqueries envers les élèves qui ne s’en sortent pas, et même les autres. Si jamais un garçon commet des erreurs, au lieu d’essayer de l’aider, vous regardez par-dessus son ardoise : soit vous lui donnez des coups de canne, soit vous épelez à voix haute ses étourderies devant 100 autres garçons qui sont toujours prêts à s’en moquer. C’est pour ça que tant de garçons sont prêts à sécher les cours. Et donc, au lieu d’attendre avec impatience les jours d’école, j’attends avec impatience le moment où je recevrai un certificat qui m’autorisera à quitter l’école. Et quand l’âge adulte arrivera, je me souviendrai avec tristesse de mes journées d’écolier plutôt que de m’en souvenir avec bonheur.

A. Margett.
J’adore cette lettre commente un lecteur. Et d'ajouter. J’ai beaucoup souffert de l’indifférence de mes maîtresse quant à mes troubles de l’attention
Merci jeune homme

COMMENTAIRE DU SCHAERBEEKOIS RECALCITRANT
COACHING ET TUTORAT SONT LES MAMELLES DE LA REMÉDIATION.

C'est que , nous le savons tous pour l'avoir tous vécu et quelquefois subi , il n'ya pas que des "inspiring teachers" des "éveilleurs" géniaux qui vous donnent le goût de l'étude et vous incitent à vous dépasser. Il y a aussi hélas, il faut le dire, de médiocres enseignants qui "plutôt que de faire de l’école un plaisir, vous la transforment en une "terrible torture pour les élèves en difficulté." Oui cela existe hélas et il faut le dénoncer et surtout le surmonter grâce à l'accompagnement scolaire et les TIC..
C'est dire si la formation initiale et surtout la formation continuée est absolument essentielle. C'est une des raison du succès du modèle finlandais tant vanté en Europe. Une autre raison de son succès, au delà de la rigueur de la formation des maîtres, c'est la sévérité de leur recrutement et l'exigence de niveau.
Les syndicats ont tort de ne réclamer que le "refinancement de l'école". L'école en Communauté française est généreusement financée. Les pouvoirs organisateurs communaux ne font pas assez valoir leur autonomie en matière d'organisation et surtout d'initiative pédagogique. Le moment est venu de prendre des initiatives téméraires en pédagogie. Comment lutter efficacement contre le redoublement délétère et dispendieux pour le contribuable. Comment combattre le décrochage scolaire prélude au décrochage  social et dans les pires cas anti chambre de la radicalisation.  Il faut investir hardiment dans le coaching, la remédiation scolaire, le tutorat et organiser de vraie études dirigées efficaces. Mes meilleurs élèves issus de l'immigration me l'ont tous expliqué. S'ils ont réussi autrefois dans des écoles de la relégation (il en existe) c'est grâce essentiellement à des institutrices et des instituteurs qui ont pris la peine de les coacher à la récréation, à la pause midi, après les cours. Pour le dire autrement, ils leur ont appris à apprendre.
C'est absolument essentiel cela mérite toute l'attention du prochain Echevin de l'instruction publique communal. Georges Verzin a compris cela et ce n'est pas pour rien qu'il accorde une importance prioritaire à l'Oeuvre des Colonies scolaire où siègent d'excellents enseignants et directeurs d'école retraités. Il a compris également que les grand-parents, ces seniors toujours jeunes sont une formidable ressource humaine pour coacher et encadrer les élèves après les cours en WE et pendant les vacances. Nous y reviendrons.
Mais me direz vous: il y a les écoles de devoir...
Pas sûr du tout que ce soit la bonne  solution.
Marc Guiot Le Schaerbeekois récalcitrant qui rue dans les brancards jusqu'au sein de sa propre liste où il occupe le numéro 46.
  

Aucun commentaire: