lundi 15 octobre 2018

La Belgique francophone a plébiscité les partis de gauche, et a sanctionné les partis traditionnels.Les Bruxellois ont choisi massivement les élus Écolos dans leurs communes, mettant en échec le MR."(Béatrice Delvaux)

LE PTB A FAIT LE DOUBLE DE VOIX DE NOTRE LISTE.
Cela est-il bien raisonnable?
L'électeur a voulu punir le MR de sa proximité avec la N-VA.
Voilà qui annonce sa défaite cuisante aux régionales et au fédéral.
Si c'était à refaire , cher lecteur, je recommencerais pourtant sans hésiter un instant et je confirmerais mon engagement de citoyen récalcitrant.

J'imagine l' état d'esprit de notre premier de cordée, je partage sa déception. Mais je ne sous estime pas sa formidable capacité de résilience et admire la force de son engagement enthousiaste.
Notre amitié s'en est trouvée renforcée.
Je n'ai pas eu le cran de rejoindre dimanche le bivouac de fin de campagne. Pas le coeur d'échanger sur le sujet, de communiquer sur quoi que ce soit.
Coup de maillet sur la caboche.
Mes péripéties de campagne m'ont fait redécouvrir Schaerbeek, moi qui la regarde désormais depuis mon rivage mosan où je passe le plus clair de mon temps.
Je la trouve plus belle que jamais dans la belle lumière d'automne. Mes textes le disent de façon très explicite: ils n'ont cependant persuadé personne ou presque. Je n'avais pas su convaincre non plus au temps de Duriau. C'est que sans doute que je vis sur une autre planète. J'y pratique ce point de vue de Sirius que je n'arrive pas à faire partager.
Et pourtant j'y crois avec plus de force encore aujourd'hui qu'hier.
Une journée passée à observer du coin de l'oeil  les Schaerbeekois en qualité de témoin de bureau de vote, rue Josaphat dans le bas de Schaerbeek m'a ouvert l'esprit et persuadé de l'urgence d'installer un dialogue interculturel et intergénérationnel.
Les Schaerbeekoises et les Schaerbeekois participent vraiment de la diversité: femmes voilées ou en cheveux, "dames finissantes" du Brusilia,  hommes en training de sport et barbe de deux jours, une poussette avec un marmot qui hurle, une jeune électrice coiffée d'un casque de cycliste, un vieillard au cheveu rare teint en roux plaqué sur un crâne luisant, une dame grisonnante à lunettes arborant un crucifix en or massif sur une veste Channel...
Je les ai vus, de mes yeux vus, et je les ai aimés dans leur différence, j'ai croisé leurs regards et senti vibrer leur coeur.
Mais bon sang qu'est ce qu'ils parlent mal le français! Il est précisément là, le drame. C'est là-dessus qu'il conviendra de travailler par priorité! L'école! Toujours l'école! C'est la toute première des priorités avant les problèmes de parking, de mobilité, de sécurité...
Le vaste complexe scolaire Josaphat  dessiné en 1906 par Henri Jacobs pour la Cité des Ecoles a pris ce dimanche des allures de ruche humaine qui s'active: "Democracy in Progress".
La démocratie est un exercice qui exige de la patience, de la bonne volonté et de la méthode. Tout a baigné ici, ce dimanche, hormis un bureau victime de panne  mais le programme informatique a bien fonctionné.   Mis au point par les informaticiens du ministère de l'intérieur, il est d'une bonne convivialité.
Démocrate je suis, démocrate je demeure.
Au diable tous les populismes, les votes sanctions  et les velléités autoritaristes de certains. Un petit supplément de pédagogie électorale ne ferait de tort à personne. 
Schaerbeek vaut mieux que Schaerbeek. Et plus que jamais il faudra "unir" pour la "réussir". 

Marc Guiot. 


  
 
Le blog du Schaerbeekois récalcitrant  redeviendra demain DiverCity le blog de l' interculturel et de l'intergénérationnel. Ce sont les deux faces de la même médaille.








Aucun commentaire: