samedi 6 octobre 2018

Un jeune sur quatre maîtrise insuffisamment la lecture


Le Vif
Source: Belga 

Un élève sur quatre sort de l'école sans pouvoir se servir de la lecture et sera "illettré pratique" durant toute sa vie, relève, dans La Dernière Heure jeudi, l'association Changement pour l'égalité qui a analysé les chiffres issus d'enquêtes Pisa.

"On a remarqué qu'en ce qui concerne la lecture, 24 % des enfants de 15 ans ont un niveau insuffisant pour pouvoir se débrouiller dans la vie", explique Jacques Cornet, président de l'association. "Une autre enquête montrait que 24% des jeunes de 15 ans n'arrivaient pas aux compétences minimales en mathématiques", poursuit M. Cornet. Cela signifie donc "qu'un quart des jeunes n'ont pas les outils pour pouvoir se débrouiller dans la vie. Ils savent lire mais sont incapables de déchiffrer une notice de médicament ou leurs factures, un horaire de train, etc".
Le constat n'étonne pas Jean-Pierre Coenen, président de la Ligue des droits de l'enfant: "L'école produit des illettrés depuis longtemps. (...) On trouve beaucoup plus d'illettrés dans les écoles de ghettos de pauvres et c'est dû à l'organisation du système belge". Pour la ministre de l'Enseignement obligatoire Marie-Martine Schyns, "ce qui compte, c'est de traiter le fond du problème": "L'essentiel est de s'améliorer que ce soit au niveau de la maîtrise de la langue, en mathématiques ou en sciences et c'est ce que nous visons avec le Pacte d'excellence. Il y a trop de jeunes qui sortent de leurs études avec une maîtrise insuffisante de la langue et c'est un très grand problème", reconnaît-elle.
   



COMMENTAIRE DU SCHAERBEEKOIS RECALCITRANT
ET DIRE QUE SCHAERBEEK SE TARGUE D'ÊTRE LA CITÉ DES ECOLES... 

Comment l'Echevin de l'éducation  peut-il se regarder dans la glace le matin en se rasant?
Car n'est ce pas à lui, qu'incombe en dernière analyse  cette responsabilité essentielle. On me dira que la situation n'est pas propre à notre commune, qu'il s'agit d'un phénomène général. La belle affaire!
Schaerbeek se targue d'être la Cité des Ecoles.
Quel avenir offre-t-elle à une gamine, à un gamin sur quatre qui n'acquièrent pas les bases du savoir sur les bancs des écoles qui sont parmi les plus belles jamais édifiées en Belgique et singulièrement  dans la capitale? J'ai vraiment du mal à comprendre que nos écoles primaires qui furent parmi les meilleures ne parviennent plus à faire la différence.  La liste MR Citoyen a trois priorités: la dynamique interculturelle, intergénérationnelle et l'amélioration radicale de la qualité de l'enseignement. En vérité il s'agit de trois aspects de la même vision. Négliger ces trois aspects essentiels  de la gestion communale c'est condamner la jeunesse schaerbeekoise à l'échec et aux décrochage scolaires, prélude à l'échec social , à la délinquance voire à la radicalisation.  
 
Marc Guiot 23ème sur la liste MR Citoyens.

Aucun commentaire: