jeudi 13 décembre 2018

Malgré l'interdiction du bourgmestre Philippe Close, la marche "contre Marrakech" aura bien lieu dimanche à Bruxelles.


Malgré l'interdiction du bourgmestre Philippe Close, la marche "contre Marrakech" aura bien lieu dimanche à Bruxelles.
Les associations de droite et d'extrême droite flamandes KVHV, NSV, Schild en Vrienden, Voorpost et Vlaams Belang Jongeren avaient appelé à manifester dimanche à Bruxelles contre le pacte de l'ONU sur les migrations, formellement approuvé lundi dernier à Marrakech. Des hooligans de différents clubs de football belges s'étaient également engagés à participer à cette marche contre Marrakech.
"Il est hors de question de laisser une marche brune se dérouler à Bruxelles", avaient pour leur part répondu le ministre-Président de la Région bruxelloise Rudi Vervoort et le bourgmestre de Bruxelles Philippe Close. "À la suite du Conseil Régional de Sécurité au cours duquel le bourgmestre de la Ville de Bruxelles a fait part de son intention d'interdire la manifestation prévue ce dimanche sur son territoire et sur la base des informations opérationnelles délivrées par la zone de police Bruxelles-Capitale Ixelles indiquant que la manifestation pourrait se propager à d'autres zones, le ministre-président de la Région de Bruxelles-Capitale prendra un arrêté d'interdiction de toute manifestation sur l'ensemble du territoire régional bruxellois", avaient-ils précisé.
Pourtant, plusieurs organisateurs continuent d'affirmer que la marche aura bien lieu.


COMMENTAIRE DE DIVERCITY
ATTENTION DANGER

Aucun commentaire: