samedi 16 mars 2019

Gilets jaunes en France: heurts, incendie et scènes de casses, "c'est l'apocalypse sur les Champs Elysées !"


Quelque 32.300 personnes ont manifesté samedi dans toute la France dont 10.000 à Paris, à l'occasion de l'acte 18 des "gilets jaunes", selon des chiffres du ministère de l'Intérieur régulièrement contestés par les participants. Cet acte 18 a été marqué par un très net regain des violences dans la capitale et une légère hausse de la participation dans l'ensemble du pays puisque l'acte 17 avait mobilisé 28.600 personnes dont 3.000 à Paris.
Des magasins pillés
Des casseurs ont pillé samedi des boutiques sur les Champs-Elysées lors de l'acte 18 de la mobilisation des "gilets jaunes", marqué par un regain de violence, a constaté un journaliste de l'AFP.
Sur la célèbre avenue de la capitale où ont convergé des milliers de "gilets jaunes", plusieurs barricades étaient en feu autour de midi. Tandis que des groupes, scandant des slogans anticapitalistes et anti-policiers, s'attaquaient aux magasins (Hugo Boss, Lacoste, Nespresso...) et aux restaurants.
Aux alentours de 17H00 le Fouquet's, restaurant huppé qui avait déjà été pillé dans la matinée, a vu son auvent brièvement incendié et des feux ont débuté devant les boutiques Longchamp et Foot Locker ainsi que le restaurant Léon de Bruxelles, aux cris de "révolution!".


COMMENTAIRE DE DIVERCITY
PARIS BRÛLE-T-IL? NON MAIS LE FOUQUET'S  EST LA PROIE DES FLAMMES 

Qui eût cru la chose possible?  C'est un peu comme si on avait repris la bastille. Le Fouquet's, bastille symbolique de la France des privilégiés, est un peu le Maxims's mythique  du Paris d'aujourd'hui, la cible  de tout ce que  la France en colère d'en bas honnit le plus, le bastion symbolique des super riches où se retrouvent les premiers de cordée. Le "stamcafé" de Sarkozy où il fêta sa victoire électorale. Je me fous pas mal de cette enseigne où jamais je ne mis ni ne  mettrai les pieds, préférant à tous les bistrots de Paris les Deux Magots légendaires.
La belle affaire! Le Fouquet's  n'est plus qu'un amas de ruines fumantes. Ces images font en boucle le tour du monde comme celles de l'attaque du Bataclan, celle de la chute des deux tours de Manhattan Quel symbole, c'est aussi fort que de crever les yeux de Marianne en décembre à l'arc de triomphe.
" Les gilets  jaunes commettent un lent coup d'État fasciste." (Pascal Bruckner au Standaard).
On dira que ce forfait est à mettre sur le compte des casseurs radicaux  et ultras et non des braves gilets jaunes. Symboliquement cela ne fait aucune différence. Quel sera donc la troisième cible? L'Elysée?
Castaner lui aussi fait le buzz. On l'a filmé à faire la fête dans une discothèque. C'est évidemment son droit le plus strict mais le moment n'est pas précisément opportun.
Sale temps pour l'Elysée au moment où le grand débat semblait de nature à faire regagner des points de sondage au Président Macron.
MG






Aucun commentaire: