samedi 22 juin 2019

Le CSA réagit aux propos racistes visant Salima Belabbas

La Libre

Salima Belabbas a fait ses premiers pas à la présentation du journal télévisé mardi, pour l'édition de 13h00 du RTL Info.
Son apparition a suscité des commentaires élogieux sur les réseaux sociaux mais aussi de nombreux propos racistes. Le Conseil supérieur de l'audiovisuel (CSA) salue jeudi la réactivité de RTL Belgium, qui a rapidement modéré ces messages haineux, et assure de son soutien au secteur dans sa représentation de la diversité. Certains téléspectateurs n'ont visiblement pas apprécié l'apparition de Mme Belabbas, uniquement en raison de leur perception de l'origine de la jeune femme. L'un d'eux demande ainsi d'avoir "une Belge pour présenter la télévision en Belgique".
Ces commentaires racistes ont rapidement été supprimés des réseaux sociaux de RTL, une réactivité saluée par le CSA. Le patron du groupe RTL Belgium, Philippe Delusinne, est "scandalisé", selon des propos publiés jeudi dans la Dernière Heure. Le groupe pourrait porter plainte auprès d'organismes de lutte contre les discriminations comme le Mrax ou Unia, ajoute la DH.
Le CSA, lui, "encourage les éditeurs à poursuivre dans la voie de la meilleure représentation des genres et de la diversité dans leurs programmes, reflétant ainsi les diverses composantes de notre société".
Les différentes origines composant la société belge sont en effet peu représentées sur le petit écran. Selon le Baromètre de la diversité et de l'égalité du CSA, seuls 3,78% des journalistes/animateurs sont issus de la diversité. "Les personnes issues de la diversité sont plus présentes dans des rôles de figurants (notamment sportif), de vox populi ou de candidat à un jeu."
En septembre dernier, la déferlante de messages racistes dont était victime la présentatrice météo de la RTBF Cécile Djunga avait suscité l'indignation. Unia avait ouvert un dossier par autosaisine (de sa propre initiative). Les messages à caractère raciste peuvent également être signalés par tout un chacun auprès du centre pour l'égalité des chances. 


COMMENTAIRE DE DIVERCITY
LE FOND DE L'AIR EST RANCE 

Somme nous en crise au point de voir tous nos repères se brouiller. Non, nous sommes en  pleine mutation et le vieux fond mauvais de l'âme humaine refait surface après avoir été refoulé par 70  ans de cordon sanitaire inspiré par la pensée résistante incarnée par la gauche intellectuelle. Cette fois cela ne fait plus de doute, le cordon sanitaire à cédé.  Le Trumpisme, appelons le ainsi faute de mieux, triomphe partout, au café du commerce, sur les ronds points mobilisés par les gilets jaunes et surtout, surtout sur les réseaux sociaux et les forums de quotidiens, y compris les titres dits de qualité. On assiste impuissants au retour massif du refoulé.
L'affaire de la non prestation de serment au perchoir de Dries Van Langenhove, élu à titre indépendant sur les listes du Vlaams Belang et récemment inculpé pour ses activités de Schild & Vrienden,  brillamment désamorcée par le libéral flamand, président de la séance plénière de rentrée parlementaire, a subtilement empêché un show de l'extrême droite. Sans un mot, en restant à sa place. Que de palabres depuis des jours jusqu'à ce dénouement heureux et tellement original.
"Sans un cri, sans une image forte, le sage du libéralisme a donné au temple de la démocratie ce qu'il lui fallait en ce jour de rentrée : la plus grande sérénité possible. Chapeau bas."
L'intelligence est sans doute la méthode la plus efficace pour désamorcer le peste brune.
MG

Aucun commentaire: