dimanche 1 décembre 2019

Thomas Dermine à la tête de l’Institut Emile Vandervelde


Pilote du plan « Catch » sur de développement économique à Charleroi, Thomas Dermine est le nouveau directeur de l’IEV.
Le Soir

Confirmé : Thomas Dermine prend les commandes à l’Institut Emile Vandervelde (IEV), à la fois le centre d’études du parti et le cabinet politique de son président, Paul Magnette, aux affaires depuis une semaine. Prix Bologne-Lemaire du «Wallon de l’année 2018» auprès de l’institut Jules Destrée, diplômé de Harvard, pilote (à l’instigation de Paul Magnette en tant que bourgmestre de Charleroi) du plan «Catch» visant à accélérer la croissance de l’emploi dans la métropole wallonne, Thomas Dermine, 32 ans, succède à Gilles Doutrelepont, qui a rejoint Elio Di Rupo à la direction du gouvernement wallon.
Contacté vendredi, Thomas Dermine commente à propos des missions de l’IEV : « Je suis ravi de la confiance que l’on me témoigne. Il y a de gros défis à relever. Je pense à l’organisation du parti dans le monde qui change, comme au travail prospectif ayant trait à l’avenir de la social-démocratie. Je n’oublie pas la situation politique en tant que telle, en particulier les difficultés, comme vous le savez, à l’échelon fédéral ».


COMMENTAIRE DE DIVERFCITY
LES WONDEBOYS TRENTENAIRES

In n’y a pas que chez les bleus qu’on recrute des bleus « version Bouchez ». Conner Rousseau le nouveau président du Spa n’a pas trente ans, Van Grieken (Vlaams belang) n’a pas quarante ans le C D&V se cherche un jeunot et De Wever doit se méfier du jeune Francken qui lorgne son poste et qui monte, qui monte.
Selon De Morgen, le jeune Thomas Dermine- le nouveau cerveau de Magnette- serait l’auteur de la note Magnette qui « ne passe pas » en Flandre et qui signerait donc la fin. La fin de non recevoir de la mission d’informateur de Paul Magnette.
Le  centre d’études Emile Vandevelde et son directeur sont le puissant moteur du PS que lui envient tous les autres partis. Qu’on songe au duo de choc qu’on formé  Elio et Anne Poutrain…
La NVA redoute tout particulièrement cette machine de guerre bien rôdée du PS. Thomas Dermine fut un des meilleurs étudiants du professeur Magnette à l’ULB où il obtint le double titre d’ingénieur Solvay et  de master en sciences po. : une tête donc comme le PS sait les recruter et aime les formater à sa main. Il fut membre du cabinet Magnette au ministère de l’énergie avant de visiter les universités américaines et de faire un stage  chez MC Kinsey. Il a ses entrées dans le monde de l’entreprise, ce qui n’est pas pour déplaire au nouveau président du Ps.
Il fréquenta assidûment le club des jeunes loups dit du « vendredi » où il croisa Georges Louis Bouchez et le groen Calvo et probablement également le candidat président du CD&V Sammy Mahdi : tous des potes ! Une valeur sûre et montante , un profil à suivre dans les années difficile qui nous attendent.
MG  


Aucun commentaire: