dimanche 19 janvier 2020

Salon de l'auto: la police interpelle 185 activistes d'Extinction Rebellion


Le Vif
La police a interpellé 185 activistes du mouvement Extinction Rebellion samedi au Salon de l'auto à Bruxelles. Les militants ont mené des dizaines d'actions dans différents stands de marques automobiles pour réclamer un "autre modèle de mobilité" face à l'urgence climatique. La Fédération belge de l'automobile et du cycle (Febiac) déplore ces actions.
Malgré l'important dispositif policier déployé au Salon de l'auto, les activistes d'Extinction Rebellion ont attiré tous les regards samedi après-midi. Certains ont grimpé sur une plate-forme de l'entrée principale afin de remplacer la publicité automobile par une bannière d'Extinction Rebellion sur laquelle on pouvait lire: "Stop aux émissions de CO2".
D'autres actions ont ensuite été organisées dans les palais de Brussels Expo. Des militants se sont notamment enchaînés au volant des voitures exposées et d'autres ont "tagué" des véhicules. Chez Peugeot, quelques modèles ont été aspergés de faux sang.
De fausses amendes ont par ailleurs été placées sur les pare-brises des voitures stationnées sur le parking C.
Puis, les activistes se sont allongés sur le sol en se faisant passer pour morts.
La police a systématiquement interpellé tous les militants.
La Febiac insiste sur les efforts entrepris par le secteur automobile
La Fédération belge de l'automobile et du cycle (Febiac) a déploré les actions menées samedi par les activistes du mouvement Extinction Rebellion au Salon de l'auto, à Bruxelles. "Les efforts du secteur automobile pour évoluer vers une mobilité à émissions faibles ou nulles n'ont jamais été aussi visibles, aussi tangibles et aussi accessibles aux consommateurs qu'au cours de l'actuel Salon de l'auto", a-t-elle fait valoir.
Samedi après-midi, des dizaines de militants d'Extinction Rebellion ont semé la pagaille sur plusieurs stands de marques automobiles pour réclamer "une autre mobilité" face à l'urgence climatique. La police a procédé à l'interpellation de 185 d'entre eux.
"Jamais par le passé, autant de véhicules hybrides et électriques n'ont été exposés et mis en vente dans le cadre du Salon de l'auto. Il s'agit là du résultat des investissements massifs et de l'innovation permanente poursuivie par le secteur automobile", a assuré la Febiac, selon qui le public montre un intérêt croissant pour ce type de véhicules.
D'après la Fédération, qui organise le Salon de l'auto, quelque 450.000 personnes ont arpenté les allées des palais du Heysel depuis l'ouverture.


COMMENTAIRE DE DIVERCITY⅞
MOMENT DE VERITE ? CHANGEMENT DE PARADIGME ?

« le choc du futur est le stress et la désorientation provoqués chez les individus auxquels on fait vivre trop de changements dans un trop petit intervalle de temps. » (Alvin Toffler)
Soyons lucides : nous vivons un moment de métamorphose global de nos société hyper technologiques d’une ampleur comparable  à l’invention de l’écriture, à celle de l’imprimerie ou à la l’ère de la vapeur/ électricité/pétrole. Nous sommes dans l’ère de la l’information/comminication numérique annoncée par le couple Toffler : la troisième vague, le choc du futur…« Le choc du futur est le stress et la désorientation provoqués chez les individus auxquels on fait vivre trop de changements dans un trop petit intervalle de temps. »
Ceci est le combat de David ( les mutants de Extinction Rebellion) contre Goliath (Febiac et les lobbies automobiles). Il est clair que c’est David qui aura le dernier mot mais le géant Goliath et les millions de visiteurs de ce salon ne le savent pax encore. Leur réveil sera terrible. Comme il est difficile d’être lucide quand on conduit, comme moi,  sa bagnole depuis ses dix huit ans et qu’on a déjà crevé bien des chevaux vapeurs sur ce vaste champ de bataille. 
MG

ALVIN TOFFLER
Alvin Toffler (né le 4 octobre 1928 à New York et mort le 27 juin 2016 à Los Angeles) est l'un des futurologues les plus célèbres de son temps. Il était marié à Heidi Toffler, également écrivain et futurologue et qui participe étroitement à l'écriture de ses livres, dont beaucoup sont devenus des best-sellers mondiaux.
Ses livres, le Choc du futur (1970) et La Troisième Vague (1980), comptent parmi ceux qui ont le plus influencé notre époque. Vendus à plus de dix millions d'exemplaires dans de nombreux pays, ils ont contribué à modifier nos idées sur les grands changements de la fin du XXe siècle et à modeler notre vision de l'avenir.
Alvin Toffler et son épouse sont les premiers à imaginer les conséquences du changement de paradigme associé à l’avènement de l’ère de l’information dans tous les domaines des activités humaines. 
En 1970 dans Le Choc du futur, il écrit : « le choc du futur est le stress et la désorientation provoqués chez les individus auxquels on fait vivre trop de changements dans un trop petit intervalle de temps. » Ces changements qui nous dépassent sont de trois types :
• LA BRIEVETE DES CHOSES (transience) : nous jetons nos possessions pour en acquérir de nouvelles. La brièveté des endroits : nous quittons les endroits qui nous ont vu naître pour de nouveaux. La brièveté des gens : nous perdons le contact avec nos anciens amis et connaissance et nous avons du mal à créer un contact avec de nouveaux. La brièveté des organisations : les sociétés gouvernementales et les sociétés commerciales créent de nouvelles positions seulement pour mieux les reformer et les changer. La brièveté de l'information : les connaissances scientifiques et populaires ne sont pas figées et s'accroissent de façon rapide et permanente ;
• LA « NOUVEAUTE ». La nouveauté des sciences, qui progresse et qui changera peut-être l'espèce humaine ou la combinera avec des machines. La nouveauté des relations sociales, dans des structures familiales en remaniement permanent ;
• LA « DIVERSITE ». La diversité des choix, la diversité des sous-cultures et des spécialités, la diversité des modes de vie. Cette diversité permet aux individus de se trouver, de s'individualiser au sein d'une société dans laquelle ils ne se sont jamais reconnus.
Il y a trois vagues de développement de l'humanité selon Alvin et Heidi Toffler. En 1980, dans La Troisième Vague, il décrit trois types de sociétés et le concept de vagues. Chaque nouvelle vague pousse l'ancienne société et établit la nouvelle. La société de la 3e vague est la société dite post-industrielle (post années 1950) et est caractérisée par l'information, la technologie et la très grande diversité des sous-cultures.
En 2006, dans Revolutionary Wealth, les auteurs effectuent une analyse détaillée de notre société actuelle dans laquelle la clé de la prospérité est la connaissance et non plus l'argent. Ce livre a été traduit en français en 2007 sous le titre La Richesse révolutionnaire.


Aucun commentaire: