lundi 20 juillet 2020

Incendie de la cathédrale de Nantes: le point sur l’enquête


Plusieurs personnalités politiques françaises ont réagi, à l’instar du Premier ministre Jean Castex, qui se rendra sur les lieux en milieu d’après-midi.
Une cathédrale gothique à nouveau en proie aux flammes en France : Saint-Pierre-et-Saint-Paul de Nantes a été victime samedi d’un incendie qui a été rapidement circonscrit, mais a toutefois détruit le grand orgue.
Le procureur de la République de Nantes Pierre Sennès a annoncé à l’AFP l’ouverture d’une enquête pour « incendie volontaire » en précisant que « trois points de feu distincts » ont été relevés. Mais « il n’y a pas de conclusion à tirer maintenant », a-t-il ajouté. La police judiciaire a été saisie et un expert incendie du laboratoire de police technique et scientifique de Paris est attendu à Nantes pour examiner les départs de feu et l’installation électrique de la cathédrale, a-t-il ajouté.
Grâce à une centaine de pompiers et une quarantaine d’engins, l’incendie a été rapidement maîtrisé et les pompiers ont indiqué qu’il était « circonscrit » vers 10H00.
D’après les premiers éléments, « les dégâts sont concentrés sur le grand orgue, qui semble être entièrement détruit. La plateforme sur laquelle il se situe est très instable et menace de s’effondrer », a dit M. Ferlay.
Il a toutefois indiqué que les dégâts ne pouvaient être comparés aux incendies de Notre-Dame, à celui de cette même cathédrale en 1972 ou encore à celui de Saint-Donatien à Nantes en 2015.

COMMENTAIRE DE DIVERCITY
POURQUOI LES CATHEDRALES BRULENT ELLES ?

« Malheureux comme le dieu chrétien  en France », telle est la nouvelle version d’un vieux proverbe allemand.
Pourquoi nos cathédrales, joyaux de l’art gothique, brûlent-elles ?
Une réponse s’impose parmi diverses hypothèses : par indifférence ! Par les négligences de nos contemporains qui font de moins en moins de cas  de l’héritage culturel et spirituel que nous ont transmis les anciens.
D’autres accuseront les zélés iconoclastes pris d’une rage politiquement correcte à taguer et à déboulonner les statues des représentants de l’arrogance blanche, male, hétéro... D’autres encore y verront la main invisible des islamistes radicalisés…
Il semble avéré que l’incendie soit d’origine criminelle, trois foyers ayant été repérés par les pompiers.
A chacun sa vérité. Ce qui est sûr c’est que ceux qui ont allumé la mèche sont des barbares. De manière générale, la barbarie s’acharne sur la civilisation européenne déclinante avec une radicalité, une violence et un acharnement de caractère préoccupant.
MG





Aucun commentaire: